• EDS – Vendredi 7 juillet – Pour aller plus loin…

    « Dans presque toutes les églises, il y avait des membres qui étaient Juifs de naissance. Les enseignants juifs trouvaient un accès facile auprès de ces convertis, et par eux ils trouvaient un point d’appui dans les églises. C’était impossible, avec des arguments bibliques, de renverser les doctrines enseignées par Paul. Ils eurent donc recours à des mesures des plus malicieuses pour contrer son influence et affaiblir son autorité. Ils déclaraient qu’il n’avait pas été un disciple de Jésus, et n’avait reçu aucun mandat de sa part. Pourtant, il se permettait d’enseigner des doctrines directement opposées à celles qu’avaient Pierre, Jacques, et les autres apôtres. […] L’âme de Paul fut émue de voir ces maux menacer de détruire ces églises. Il écrivit immédiatement aux Galates, révélant leurs fausses théories, et avec une grande sévérité, réprimandant ceux qui avaient abandonné la foi. »[1]

    À méditer

    • En classe, listez vos attentes et ce que vous comprenez de l’évangile. Que peut-on retirer de tout ce qu’ont écrit les uns et les autres ?
    • Dans les salutations de Paul aux Galates, il déclare que la mort de Jésus est arrivée pour une raison bien précise. Quelle était cette raison, et quelle signification cela a-t-il pour nous aujourd’hui ?
    • Dans Galates 1.14, Paul déclare qu’il était extrêmement zélé pour les traditions de ses pères. Par « traditions » il voulait probablement dire les traditions orales des Pharisiens. Y a-t-il une place dans notre foi, et si oui laquelle, pour les traditions ? Quel avertissement l’expérience de Paul peut-elle nous offrir aujourd’hui concernant toute cette question de la tradition ?
    •  Pourquoi Paul était-il en apparence aussi « intolérant » vis-à-vis de ceux qui avaient des croyances différentes de lui ? Relisez ce qu’il a écrit à propos de ceux qui avaient une idée différente de l’évangile. Comment une personne qui aurait une position aussi forte et inflexible serait-elle considérée dans notre Église aujourd’hui ?

    Résumé

    Les faux docteurs de Galatie essayaient de saper le ministère de Paul en prétendant que son apostolat et son message évangélique ne venaient pas de Dieu. Paul affronte ces deux accusations dès les premiers versets de sa lettre aux Galates. Il déclare avec fermeté qu’il n’y a qu’un seul chemin vers le salut, et décrit la manière dont les événements se sont déroulés autour de sa conversion en démontrant que son élection et son évangile ne peuvent venir que de Dieu.

    [1] Ellen G. White, Sketches From the Life of Paul, p. 188, 189.


    VOTRE GUIDE EDS ICI 
    Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDSGuide2T2017 (16)
    Ecouter la leçon en audio :