• EDS – Dimanche 2 juillet – Paul, auteur de lettres

    Lisez 2 Pierre 3.15,16. Que nous indiquent ces versets sur la manière dont l’Église primitive considérait les écrits de Paul ? Qu’est-ce que cela nous enseigne sur la manière dont l’inspiration opère ?

    Quand Paul écrivit aux Galates, il n’essayait pas de produire un chef-d’œuvre littéraire. Sous la direction du Saint-Esprit, Paul répondait plutôt à des situations précises qui le concernaient, lui, ainsi que les croyants de Galatie.

    Les lettres comme Galates ont joué un rôle essentiel dans le ministère apostolique de Paul. Missionnaire auprès des Gentils, Paul a fondé un certain nombre d’Églises disséminées dans toute la Méditerranée. Il les visitait chaque fois qu’il le pouvait, mais il ne pouvait rester au même endroit très longtemps. Pour compenser son absence, Paul écrivit des lettres aux Églises afin de leur donner des conseils. Avec le temps, des copies des lettres de Paul furent partagées avec d’autres Églises (Col 4.16). Bien que l’on ait perdu certaines lettres de Paul, au moins treize livres du Nouveau Testament portent sa signature. Comme le montrent les paroles de Paul ci-dessus, à un moment donné, ses écrits ont été considérés comme des Écritures. Cela montre que son ministère a été reconnu comme faisant autorité assez tôt dans l’histoire de l’Église.

    À un moment donné, certains chrétiens croyaient que le format des lettres de Paul était unique, comme un format spécial créé par l’Esprit afin de contenir la parole inspirée de Dieu. Cette idée changea quand deux jeunes intellectuels d’Oxford, Bernard Grenfell et Arthur Hunt, ont découvert en Égypte environ cinq cent mille fragments de papyrus anciens (des documents écrits sur du papyrus, qui était très utilisé plusieurs centaines d’années avant et après Jésus-Christ). En plus de certaines des copies les plus anciennes du Nouveau Testament, ils ont trouvé des factures, des accusés de réception, des reçus fiscaux et des lettres personnelles.

    À la surprise générale, le format de base des lettres de Paul s’est révélé commun à tous les auteurs de lettres de son époque. Le format comprenait (1) une salutation liminaire qui mentionnait l’expéditeur et le destinataire, puis une salutation ; (2) une parole d’action de grâce ; (3) le corps principal de la lettre et, pour finir, (4) une remarque de conclusion.

    En bref, Paul suivait le format habituel de son temps, en s’adressant à ses contemporains par l’intermédiaire d’un support et d’un style qu’ils connaissaient.

    Si la Bible devait être écrite aujourd’hui, d’après vous, quel type de support, de format et de style le Seigneur emploierait-il pour nous atteindre ?


    VOTRE GUIDE EDS ICI 
    Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDSGuide2T2017 (11)
    Ecouter la leçon en audio :