EDS – mercredi 28 juin – L′évangile atteint les païens

Où s’est établie la première église de croyants d’origine païenne ? Quels événements ont poussé les croyants à s’y rendre (Ac 11.19-21,26) ? Qu’est-ce que cela vous rappelle de l’époque de l’Ancien Testament (voir Daniel 2) ?

La persécution qui éclata à Jérusalem après la mort d’Étienne poussa un certain nombre de croyants d’origine juive à s’enfuir jusqu’à Antioche, à quatre cent quatre-vingts kilomètres au nord. Capitale de la province romaine de Syrie, Antioche était juste derrière Rome et Alexandrie en termes d’importance. Sa population, estimée à cinq cent mille personnes, était extrêmement cosmopolite, ce qui faisait d’elle l’endroit idéal, non seulement pour une église constituée de nombreux Juifs et de nombreux Gentils, mais comme point de départ de la mission mondiale de l’Église primitive.

Qu’est-il arrivé à Antioche pour donner lieu à la visite de Barnabas et qui l’a poussé à inviter Paul à l’y rejoindre ? Quel genre de tableau de l’Église est présenté ici (Ac 11.20-26) ?

Ce n’est pas chose aisée d’établir une chronologie de la vie de Paul, mais il semble que cinq années se sont écoulées entre sa visite à Jérusalem après sa conversion (Ac 9.26-30) et l’invitation de Barnabas à le rejoindre à Antioche. Qu’a fait Paul durant tout ce temps ? Difficile de le savoir de façon certaine. Mais si l’on prend en compte ses commentaires dans Galates 1.21, Paul était peut-être en train de prêcher l’évangile dans les régions de Syrie et de Cilicie. Certains commentateurs ont avancé que c’est peut-être à cette époque qu’il a été déshérité par sa famille (Ph 3.8) et qu’il a subi un certain nombre d’épreuves décrites dans 2 Corinthiens 11.23-38. L’Église d’Antioche s’est épanouie sous la direction du Saint-Esprit. La description d’Actes 13.1 indique que la nature cosmopolite de la ville s’est bientôt retrouvée dans la diversité ethnique et culturelle de l’Église elle-même (Barnabas venait de Chypre, Lucius de Cyrène, Paul de Cilicie, Syméon probablement d’Afrique, et pensez aussi à tous les convertis d’origine païenne). L’Esprit cherchait à présent à annoncer l’évangile à davantage de Gentils en se servant d’Antioche comme base pour des activités missionnaires encore plus retentissantes, au-delà de la Syrie et de la Judée.

Relisez Actes 11.19-26.

Que peut-on apprendre de l’Église d’Antioche, Église très diverse culturellement et ethniquement, qui pourrait aider les Églises d’aujourd’hui à imiter les choses positives qui existaient là-bas ?


VOTRE GUIDE EDS ICI 
Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDSGuide2T2017 (7)
Ecouter la leçon en audio :

Les commentaires sont fermés