EDS – Mardi 27 juin – Saul à Damas

Lors de sa rencontre avec Jésus, Saul fut aveuglé et reçut l’ordre de se rendre chez un homme du nom de Judas et d’attendre là un autre homme, Ananias. La cécité physique de Saul était sans aucun doute un rappel fort de la grande cécité spirituelle qui l’avait poussé à persécuter les disciples de Jésus.

L’apparition de Jésus sur la route de Damas a tout changé. Là où Saul avait cru avoir raison, il avait eu totalement tort. Plutôt que de travailler pour Dieu, il avait agi contre lui. Saul entra dans Damas en homme transformé. Il n’était plus ce Pharisien orgueilleux et zélé qui avait quitté Jérusalem. Au lieu de manger et de boire, Saul passa ses trois premiers jours à Damas à jeûner et à prier en réfléchissant aux événements.

Lisez Actes 9.10-14. Imaginez ce qui a dû se passer dans la tête d’Ananias : non seulement Saul, le persécuteur, croyait à présent en Jésus, mais il était aussi Paul, l’apôtre choisi par Dieu pour apporter l’évangile au monde (voir Ac 26.16-18).

Pas étonnant qu’Ananias ait été un peu perdu. Si l’Église, à Jérusalem, avait hésité à accepter Paul trois ans après sa conversion (Ac 9.26-30), on peut imaginer les questions et les inquiétudes qui étreignaient le cœur des croyants à Damas quelques jours seulement après l’événement !

Notez également qu’Ananias reçut une vision du Seigneur lui apprenant cette nouvelle surprenante et inattendue sur Saul de Tarse. Il fallait au moins cela, une vision, pour le convaincre que ce qu’il entendait sur Saul était vrai, que l’ennemi des croyants juifs était devenu l’un d’entre eux.

Saul avait quitté Jérusalem pourvu de l’autorité et du mandat des prêtres juifs pour éradiquer la foi chrétienne (Ac 26.12). Mais Dieu avait un mandat bien différent pour Saul, un mandat qui reposait sur une autorité bien plus grande. Saul devait apporter l’évangile au monde païen. Aux yeux d’Ananias et des autres croyants, cette idée a dû sembler encore bien plus choquante que la conversion de Saul.

Là où Saul avait cherché à couper court à la propagation de la foi chrétienne, Dieu l’utilisait à présent pour la diffuser bien au-delà de ce que les croyants juifs auraient jamais pu imaginer.

Lisez 1 Samuel 16.7 ; Matthieu 7.1 et 1 Corinthiens 4.5.

Quel message nous délivrent ces textes au sujet de la prudence dont il faut Quelles erreurs avez-vous commises dans vos jugements sur autrui, et qu’avez-vous appris de ces erreurs ?


VOTRE GUIDE EDS ICI 
Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDSGuide2T2017 (6)
Ecouter la leçon en audio :

Les commentaires sont fermés