EDS – Dimanche 25 juin – Persécuteur de chrétiens

Saul de Tarse apparaît pour la première fois dans les Actes comme quelqu’un qui s’est retrouvé mêlé à la lapidation d’Étienne (Ac 7.58), puis en lien avec la persécution à grande échelle qui avait éclaté à Jérusalem (Ac 8.1-5). Pierre, Étienne, Philippe et Paul ont un rôle significatif dans le livre des Actes, car ils se sont retrouvés impliqués dans des événements qui ont entraîné l’expansion de la foi chrétienne au-delà du monde juif. Étienne a joué un rôle particulièrement important, car sa prédication et son martyr ont eu une influence profonde sur Saul de Tarse.

Étienne lui-même était un Juif qui parlait le grec, et c’était l’un des sept premiers diacres (Ac 6.3-6). D’après Actes, un groupe de juifs héllénistes venus vivre à Jérusalem (Ac 6.9) s’est disputé avec Étienne au sujet du contenu de sa prédication sur Jésus. Il est possible, et même vraisemblable, que Saul de Tarse ait participé à ces débats.

Lisez Actes 6.9-15. Quelles accusations a-t-on portées contre Étienne ? Que vous rappellent-elles ? Voir également Mt 26.59-61.

La franche opposition envers la prédication d’Étienne était la conséquence de deux choses. D’une part, Étienne s’était attiré la colère de ses détracteurs en n’accordant pas une place primordiale à la loi juive et au temple, qui étaient devenus le cœur du judaïsme et des symboles précieux de l’identité religieuse et nationale. Mais Étienne ne se contentait pas de minimiser l’importance de ces deux éléments de référence. Il proclamait avec force que Jésus, le Messie crucifié et ressuscité, était le véritable cœur de la foi juive.

Il n’est donc pas surprenant qu’il ait suscité la colère de Saul le Pharisien (Ph 3.3-6). Les Pharisiens étaient un groupe religieux juif qui suivait de manière très stricte les lois juives. Saul vit que les grandes promesses prophétiques du royaume de Dieu n’étaient pas encore accomplies (Dn 2 ; Za 8.23 ; Es 40-55), et il croyait probablement que sa tâche consistait à aider Dieu à provoquer l’arrivée de ce jour en purifiant Israël de toute corruption religieuse, y compris de cette idée que c’était Jésus le Messie.

Convaincu qu’il avait raison, Saul était décidé à mettre à mort ceux qui, selon lui, avaient tort.

Nous avons certes besoin de zèle et de ferveur dans ce que nous croyons, mais comment apprendre à tempérer notre zèle par la prise de conscience que, parfois, nous avons peut-être tort ?


VOTRE GUIDE EDS ICI 
Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDSGuide2T2017 (4)
Ecouter la leçon en audio :

Les commentaires sont fermés