École primaire du Lys

Par Rachel KWARTENG
journaliste

« Portes ouvertes» de l′EPAL (École primaire adventiste du Lys)

Le dimanche 23 avril 2017, l’École primaire adventiste du Lys (ÉPAL) a ouvert ses portes aux parents d’élèves et au public pour un après-midi vivant et interactif. Cet événement a permis aux parents d’élèves de découvrir l’école et de la comprendre. Le renouveau de cette école méritait bien un tel programme de « portes ouvertes ».

Cette découverte a commencé avant l’entrée dans l’école puisque les nouvelles couleurs de la façade de l’établissement ne sont pas passées inaperçu : gris, bleu, jaune, rouge, orange et vert. Un rafraîchissement qui n’est pas sans rappeler les nouveautés de l’ÉPAL qui deviendra bilingue dès la prochaine rentrée scolaire avec ses nouveaux enseignants, sa nouvelle directrice et sa nouvelle pédagogie active sensorielle Montessori.

Une trentaine de personnes étaient présentes. Les portes ouvertes ont lieu chaque année mais cette année c’était différent. « On a vraiment voulu sensibiliser les parents car c’est à peu près à cette période qu’ils se posent la question du choix de l’école pour l’inscription de leurs enfants » précise Sandra Germany, présidente de la FÉDÉCA (association qui gère l’école et qui est responsable de la promotion de l’éducation adventiste en France).

Pour convaincre les visiteurs, les organisateurs ont misé sur un programme dynamique alternant trois conférences d’une durée de 30 minutes chacune et de trois ateliers. Les conférences ont développé différents sujets :

  • Pourquoi une école chrétienne adventiste ?
  • La pédagogie Montessori et la formation de l’intelligence.
  • L’apprentissage naturel de l’anglais.

Ces sujets furent développés avec l’appui des résultats des dernières recherches scientifiques. Il a également été rappelé, par le pasteur Gaston Fernoc, que LÉPAL existe depuis 1979 et a été créée

« pour apporter ce qu’il y a de meilleur à nos enfants et, …, pour former des jeunes … pour qu’ils puissent être des instruments efficaces pour la cause de Dieu ».

Les ateliers ont invité les parents à redevenir des élèves d’un jour en découvrant :

  • l’anglais avec Kény Monrose, le futur intervenant en anglais de l’école,
  • les mathématiques avec Annick Agason, le professeur de la classe élémentaire.
  • Le troisième atelier, animé par Dalina Belorgane Midelton fut très apprécié par les parents : l’atelier sensoriel.

Les participants étaient invités à se présenter et à exprimer la raison de leur présence.Une maman est venue inscrire sa « puce », une autre « son petit bébé ». Certains étaient présents par simple curiosité, d’autre, parce que l’école représente un souvenir. Même les plus petits pouvaient justifier leur présence : « Je suis revenu me rappeler et ça a beaucoup changé ». Une autre raison fut celle du souvenir … ou … le soutien puisque, Pierrette, membre de l’église de Dammarie-les- Lys indiqua :

« Je soutiens l’école depuis sa naissance (…) je fais un don chaque année ».

(a+b)^3

Place à Angeline, élève en CM1 à l’ÉPAL, pour illustrer le matériel sensoriel à l’aide du cube du binôme, matériel spécifique à la méthode Montessori. Angeline prend place sur une petite chaise dans la classe des maternelles et nous l’observons, debout. Le silence règne. Elle est intimidée mais c’est son moment : Angeline place les cubes, les examine, réfléchit quelques secondes, poursuit sa tâche jusqu’au bout et tout le monde l’applaudit.

Des questions surgissent sur l’utilité du matériel mais lorsque l’on a compris, tout fait sens : « avant de présenter à l’enfant un concept abstrait, il a l’occasion de le toucher pour comprendre grâce à ses sens » explique la directrice. « Le cube du binôme est un puzzle en volume, enfermé dans une boîte. Il représente de manière concrète et sensorielle une formule algébrique apprise généralement au collège et dont certains parents se souviennent encore : (a + b)^3 » poursuit la directrice, « l’empreinte laissée aujourd’hui par cette activité permettra à l ’enfant de mieux comprendre, plus tard, le concept abstrait ».

Équipe pédagogique du Lys Professeurs des écoles : Annick Agasson, Daniel Midelton. Directrice : Dalina Belorgane Midelton


Après la prestation d’Angeline, l’atelier se termine par la présentation de « Jacki the mousse », le robot d’éducation programmable et son morceau de fromage. Cette petite souris permet aux enfants dès la maternelle de découvrir les premières bases de la programmation informatique et de la robotique.

  • Qu’est-ce qu’un langage de programmation ?
  • Qu’est-ce qui fait que mon robot avance seul ?
  • Comment faire pour l’amener là où je le désire ?

Ce matériel intègre aussi le contrôle de l’erreur.

Pour terminer, sachez que les élèves du CM2 laisseront leur place à de nouveaux élèves et que l’école accueille des enfants à partir de 2 ans et demi. Il reste encore des places à ce jour. Les inscriptions sont ouvertes et la porte de l’école reste grande ouverte.

Les nouveautés de la prochaine rentrée scolaire

La pédagogie Montessori, qui a fait ses preuves, sera mise en oeuvre à l’ÉPAL pour la maternelle. Pour l’élémentaire, l’esprit montessorien sera gardé tout en conservant un côté traditionnel permettant à l’enfant de se préparer à l’entrée en sixième. Une pédagogie n’englobe que des méthodes d’enseignement.

Les conseils relatifs à l’éducation d’Ellen G. White continueront à être appliqués. La bienveillance et l’amour resteront donc notre engagement.

  • L’école devient bilingue et des certificats internationaux en anglais seront préparés dès le CE1 puisque l’école est désormais un centre de préparation des certificats de la Cambridge English School. Un partenariat est en cours de création avec une école adventiste de Londres pour faciliter nos échanges culturels et linguistiques. Une auxiliaire pédagogique anglophone est en cours de recrutement pour permettre aux enfants d’évoluer dans une ambiance purement bilingue.
  • Nos classes à faible effectif nous permettent de respecter le rythme d’apprentissage de chaque l’enfant : « Nous n’avons pas appris à marcher au même moment et pourtant, maintenant, tout le monde marche et marche bien ».
  • Le jardin pédagogique de l’école sera plus largement exploité à partir de la prochaine rentrée. De cette manière, les élèves découvriront certains concepts dans un jardin scientifique et sensoriel.
  • La méthode d’enseignement classique ne sera plus utilisée mais le programme de l’Éducation Nationale sera respecté et même dépassé.
  • Parce que l’enseignement de la Bible nous affirme que tout disciple accompli est comme son maître, les enseignants de l’ÉPAL sont des chrétiens adventistes. Ils sont invités à vivre les valeurs chrétiennes quotidiennement auprès des enfants afin d’être de bons modèles.

Si vous désirez une présentation de l’école et de ses nouveautés, l’équipe de l’ÉPAL reste disponible pour une intervention dans votre église. L’ÉPAL est une école privée hors contrat. Elle ne bénéficie donc d’aucun financement public. Grâce aux dons reçus, l’école existe. Tant que vous la soutiendrez, elle continuera à se développer. Nous avons un projet ambitieux aussi bien pour le matériel que pour les locaux de l’école. Vous pouvez nous aider et participer à la grande aventure de l’éducation des enfants grâce à vos dons et à vos talents. N’hésitez pas à nous contacter, nous serons heureux de vous recevoir ou de répondre à vos questions. Dalina Belorgane Midelton

École primaire adventiste du Lys
69 avenue du Maréchal Foch
77190 Dammarie-les-Lys
Email : ecoledulys@livefr
Page web : ecoleadventistedulys.fr
Tél. fixe : 01 64 87 05 39
Tél. portable : 06 52 87 92 23

Source : Revue Adventiste – Mai 2017


 

Les commentaires sont fermés