• Voyage d’été avec vos enfants, en toute sécurité, avec plaisir et facilité

    POSTÉ PAR: FLORIDA HOSPTIAL le 3 JUIN 2017

    Vous venez donc de charger la voiture et vous vous dirigez vers la maison de la grand-mère,  la plage ou les parcs d’attractions. Cependant, l’idée d’être piégé avec les enfants criants sur la banquette arrière pourrait ne pas être celle que vous vous faîtes des vacances idéales. Alors, qu’est-ce qu’un parent peut faire ?

    « Anticiper les attentes et proposer de nombreuses activités est la clé d’un voyage réussi », explique Chantelle Bennett, directrice de la vie de l’enfance, à l’hôpital adventiste de Floride. Que vous voyagiez en avion, en train ou en voiture, voici quelques conseils pour vous aider à préserver votre santé mentale.

     Conseils médicaux

    • Si vous prenez l’avion, vérifiez les oreilles des jeunes enfants avant de partir. Personne ne veut voyager avec un enfant qui a une infection auriculaire. Si un enfant souffre d’une douleur à l’oreille en vol, encouragez l’ingestion en proposant une bouteille ou une tétine aux jeunes enfants, et une sucette ou un chewing-gum aux enfants plus âgés.
    • Pour éviter la déshydratation (diarrhée du voyageur), donnez des liquides et des aliments faciles à digérer, comme les boissons énergétiques et surtout de l’eau.
    • Les enfants ayant des problèmes médicaux devraient porter leur propre identité, qu’il s’agisse d’un collier médical ou d’une carte d’identité. Incluez-y votre numéro de téléphone, le nom et le numéro du médecin et les maladies ou handicaps de l’enfant.
    • Achetez un gel hydroalcoolique pour les mains – Ça fonctionne sans eau et c’est parfait pour nettoyer les mains lorsque vous ne trouvez pas de toilette.

    Activités

    Proposé par l′équipe Child Life
    • Jouez à des jeux. Les jeux de voyage sont très appréciés lorsque l’on traverse le pays. Les enfants d’âge préscolaire peuvent apprendre les couleurs en les identifiant sur les voitures. Ou encore, utilisez les lettres de l’alphabet pour nommer les choses vues à travers les fenêtres.
    • Utilisez une carte pour suivre vos progrès. Les enfants d’âge scolaire peuvent répondre à des questions telles que : où sommes-nous ? À quelle distance sommes-nous ? Quelle est la prochaine ville ? Donnez à chaque enfant une carte et un surligneur.
    • Il n’y a rien de mieux qu’un long étirement pour soulager les crampes de la position assise prolongée en voiture. Recherchez des parcs, des aires de repos et d’autres endroits qui offrent une chance de se lever ainsi qu’une opportunité de jouer. Règle générale : une pause de 20 minutes toutes les deux heures sur la route, surtout avec les petits.
    • Apportez de l’eau, du jus et des collations.
    • Écrivez les titres des chansons préférées sur des feuilles de papier et mélangez-les dans un sac. Ensuite, chaque enfant pioche une chanson dans le sac. Tout le monde dans la voiture doit chanter la chanson qui est écrite sur le papier.
    • Demandez aux enfants de faire leur propre sac à dos afin qu’ils puissent apporter des jouets, des livres et leurs musiques préférées.
    • Préparez des paquets surpris. Enroulez de papier cadeau les surprises de votre choix et lorsque les enfants deviennent impatients, donnez-leur un objet à ouvrir. Prévoyez deux paquets par jour – un au milieu de la matinée, l’autre au milieu de l’après-midi. Incluez des articles tels que des livres, des jeux de voyage, des collations et des petits jouets.
    • Emballez des goûters – comme les fruits, les biscuits et les céréales – pour en profiter. Ces articles peuvent aider les enfants à s’adapter aux changements de pression de l’avion . Pour les plus jeunes, utilisez des bouteilles, des gobelets ou des sucettes pour faciliter la pression de l’oreille interne. Pour les enfants plus âgés, utilisez du chewing-gum.
    • Occupez les enfants avec des bijoux comestibles. Prenez des céréales pour les anneaux et de la réglisse pour la chaîne. Ils peuvent filer les céréales sur la réglisse et ainsi fabriquer des bracelets et des colliers. Quand ils ont faim, ils peuvent grignoter leurs produits finis.

     Conseils pour maman et papa

    • Emballez les vêtements de chaque enfant dans des sacs en plastique de 5 litres. À l’intérieur de chaque sac, marqué du nom de l’enfant, il y a des vêtements pour une journée. Tout ce que les enfants ont à faire est de prendre chaque jour un sac dans leur valise. Cela évite la fouille, la chasse aux vêtements et les pleurs quand ils ne les trouvent pas.
    • Gardez toujours une photo récente de vos enfants dans votre portefeuille ou sur votre téléphone – au cas où vous les perdriez dans une zone bondée et en cas d’aide pour les localiser.
    • Pour identifier facilement votre famille à l’aéroport, habillez tout le monde en couleurs assorties.
    Source : https://www.floridahospital.com/blog/summer-travel-kids-made-safe-fun-easy

    SOS – COMMENT TRANSMETTRE DE BONNES VALEURS À MES ENFANTS

    Un guide complet pour modeler le caractère des plus petits et développer leur aptitude à prendre des décisions morales. De Kay Kuzma.

  • EDS – Lundi 19 juin – Comment devons-nous vivre ?

    Il est un thème auquel Pierre revient plus souvent que les autres, et qui apparaît dans la question posée dans 2 Pierre 3.11 : « Puisque tout cela est appelé à se dissoudre ainsi, comment ne devriez-vous pas vivre ! C’est avec une conduite sainte et avec piété. »

    Lisez les textes suivants. Que dit Pierre sur le comportement chrétien ? 1 P 1.15-22 ; 1 P 2.1 ; 1 P 3.8-9 ; 1 P 4.7-11 ; 2 P 3.11.

    Pierre considère le comportement chrétien à de nombreuses reprises dans ses deux lettres, et un certain nombre de thèmes sont récurrents. D’abord, Pierre souligne par deux fois le lien entre le jugement de Dieu et la conduite chrétienne (1 P 1.17 et 2 P 3.11). Dieu jugera les actes de chacun. Un chrétien devrait donc mener une vie sainte.

    Deuxièmement, Pierre mentionne à plusieurs reprises que les chrétiens doivent être saints. Dans la Bible hébraïque, les choses saintes sont mises à part pour servir dans le temple (Ex 26.34 ; 28.36 ; 29.6,37) ou pour des objectifs divins (par exemple, le sabbat dans Genèse 2.3). En fait, selon le plan de Dieu, son peuple devait être saint, comme lui-même est saint, thème également évoqué par Pierre (Lv 11.44 ; 19.2 ; 1 P 1.15,16). Le fait de mettre quelque chose à part comme saint est appelé « sanctification », et ce que souhaite Pierre, c’est que ses lecteurs soient sanctifiés par l’Esprit et qu’ils obéissent à Jésus (1 P 1.2).

    Troisièmement, Pierre a donné des détails quant au type de conduite qui convient à ceux qui sont sanctifiés. Ils doivent se débarrasser de toute malice, de toute duplicité, de toute envie, et de calomnie (1 P 2.1). Ils doivent vivre en unité d’esprit, avoir de l’amour les uns envers les autres, ainsi qu’un esprit humble (1 P 3.8,9). Ils doivent avoir de la bonté, de la sainteté et de l’amour (2 P 1.5-7). En fait, ils doivent maintenir un amour constant (1 P 4.7-11). Finalement, Pierre exhorte ses lecteurs à se décharger de toutes leurs inquiétudes sur Jésus (1 P 5.7).

    Comment apprendre à nous encourager les uns les autres sans jugement, à vivre le genre de vie que Pierre demande dans ses épîtres ?


    VOTRE GUIDE EDS ICI 
    Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDSGuide2T2017 89
    Ecouter la leçon en audio :