• EDS – Dimanche 11 juin – L’autorité

    Pierre a averti ses lecteurs au sujet des enseignements dangereux que l’Église devrait affronter. Il les a mis en garde contre ceux qui, tout en leur promettant la liberté, ramèneraient les gens dans l’esclavage du péché, c’est-à-dire à l’opposé de la liberté qui nous a été promise en Christ. Malheureusement, ce n’était pas tout. Un autre enseignement dangereux allait venir. Mais, avant d’évoquer cet avertissement particulier, Pierre dit autre chose.

    « Bien-aimés, c’est déjà la seconde lettre que je vous écris. En toutes deux, je fais appel à des souvenirs, pour éveiller en vous une claire intelligence, pour que vous vous souveniez des paroles dites à l’avance par les saints prophètes et du commandement de vos apôtres, commandement de celui qui est Seigneur et Sauveur. » (2 P 3.1.)

    Selon Pierre, pourquoi ses lecteurs devraient-ils prêter attention à ce qu’il écrit ? Voir également Jean 21.15-17.

    Dans 2 Pierre 3.1,2, Pierre leur rappelle les paroles inspirées qui leur étaient parvenues auparavant par les « saints prophètes ». Il les ramène ainsi de nouveau à la Bible, à l’Ancien Testament. Il leur rappelle qu’ils ont la ferme parole prophétique (2 P 1.19). Il veut être clair : leurs croyances sont fondées dans la Parole de Dieu. Aucun élément du Nouveau Testament ne justifie l’idée que l’Ancien Testament n’est plus valide ou qu’il ne compte pas. Au contraire, c’est le témoignage de l’Ancien Testament qui contribue à établir la validité du Nouveau, y compris les affirmations de Pierre concernant Jésus. Mais ce n’est pas tout. Pierre revendique ensuite une lignée claire depuis les « saints prophètes » de l’Ancien Testament jusqu’à sa propre autorité en tant qu’apôtre du Seigneur et Sauveur. Il est clair sur l’appel qu’il a reçu du Seigneur. Pas étonnant qu’il ait parlé avec autant de conviction et d’assurance.

    Pourquoi est-ce la Parole de Dieu, et non la culture, ou notre propre jugement, qui doit avoir autorité dans nos vies (après tout, pour quelle autre raison gardons-nous le sabbat du septième jour, si ce n’est à cause de la Parole de Dieu ?) ?


    VOTRE GUIDE EDS ICI 
    Télécharger la leçon du jour en PDF >>EDSGuide2T2017 81
    Ecouter la leçon en audio :