EDS – Jeudi 4 mai – La foi dans les épreuves

Comme nous l’avons vu, Pierre écrivait à des croyants qui souffraient pour leur foi. Et comme l’histoire chrétienne l’a montré, les choses n’ont fait qu’empirer, en tout cas pour un temps. C’est certain, dans les années qui ont suivi, de nombreux chrétiens ont dû trouver consolation et réconfort dans les écrits de Pierre.

Pourquoi la souffrance ? Voilà bien l’éternelle question. Le livre de Job, l’un des premiers livres de la Bible à avoir été écrit, a pour thème-clé la souffrance. En effet, s’il y a quelqu’un (à part Jésus) qui a souffert non « comme meurtrier, comme voleur, parce qu’il fait le mal ou parce qu’il se mêle des affaires d’autrui » (1 P 4.15), c’est bien Job. Après tout, même Dieu a dit de Job :

« As-tu remarqué Job, mon serviteur ? Il n’y a personne comme lui sur la terre ;
c’est un homme intègre et droit, qui craint Dieu et s’écarte du mal » (Job 1.8).

Et pourtant, voyez ce que le pauvre Job a enduré, non parce qu’il était mauvais, mais parce qu’il était droit !

En quoi ces textes contribuent-ils à répondre à la question de l’origine de la souffrance ? 1 Pierre 5.8 ; Apocalypse 12.9 ; Apocalypse 2.10. Pour faire court, nous souffrons parce que nous sommes en plein coeur d’un conflit entre Christ et Satan. Ce n’est pas une simple métaphore, un simple symbole du bien et du mal présents dans notre nature. Le diable est réel, et Jésus aussi est réel, et ils se battent vraiment, avec les humains pour enjeu.

Lisez 1 Pierre 4.19. En quoi ce que Pierre a écrit nous aide-t-il dans nos difficultés présentes ?

Quand nous souffrons, en particulier quand cette souffrance n’est pas une conséquence directe de nos mauvaises actions, nous posons naturellement la même question que Job : « Pourquoi ? ». Et, souvent, nous n’avons pas de réponse. Comme dit Pierre, tout ce que nous pouvons faire, même dans notre souffrance, c’est confier notre âme à Dieu, lui faire confiance, lui le « fidèle Créateur », et continuer à « faire le bien » (1 P 4.19).

Pourquoi le fait de connaître le caractère de Dieu personnellement, de connaître sa bonté et son amour personnellement, est-il si crucial pour un chrétien, en particulier un chrétien qui souffre ?
Comment apprendre à mieux connaître Dieu et la réalité de son amour ?


VOTRE GUIDE EDS ICI 
EDSGuide2T2017 43 Jeudi 4 mai<< VERSION PDF
Version audio mp3 :

Les commentaires sont fermés