EDS – Vendredi 14 avril – Pour aller plus loin

« L’Église a une grande valeur aux yeux de Dieu, et il l’apprécie non pour son apparence extérieure, mais pour la piété sincère qui la différencie du monde. Il l’estime dans la mesure où les membres qui la composent grandissent dans la connaissance de Jésus-Christ et progressent dans la vie spirituelle. Le Seigneur aspire à recevoir de sa vigne des fruits de sainteté et de désintéressement, d’amour et de bonté. L’art le plus merveilleux ne saurait être comparé à la beauté du caractère des représentants du Christ. C’est l’atmosphère de grâce qui environne l’âme du croyant, le Saint-Esprit agissant sur ses pensées et sur son cœur, qui fait de lui une bonne odeur de vie donnant la vie et permet à Dieu de bénir son oeuvre. » Ellen G. White, Les paraboles de Jésus, p. 257,258.

À méditer

  • Comment est-ce d’être appelé des ténèbres à son étonnante lumière ? Qu’est-ce que cela signifie ? Si vous deviez expliquer cette idée à quelqu’un qui ne croit pas en Jésus, que diriez-vous ? Qu’est-ce que les ténèbres ? Qu’est-ce que la lumière ? Et quelle est la différence entre les deux dans le cadre de ce dont parle Pierre ?
  • « Regardez, je vous ai appris des prescriptions et des règles, comme le Seigneur, mon Dieu, me l’a ordonné, afin que vous les mettiez en pratique dans le pays où vous entrez pour en prendre possession. Vous les observerez et les mettrez en pratique ; ce sera là votre sagesse et votre intelligence aux yeux des peuples qui entendront parler de toutes ces prescriptions ; ils diront : Cette grande nation est vraiment un peuple sage et intelligent ! Quelle est donc la grande nation qui aurait des dieux aussi proches d’elle que le Seigneur, notre Dieu, l’est de nous chaque fois que nous l’invoquons ? Et quelle est la grande nation qui ait des prescriptions et des règles justes, comme toute cette loi que je place devant vous aujourd’hui ? » (Dt 4.5-8.)
    En quoi ces paroles s’appliquent-elles à nous, adventistes du Septième jour, et à quoi Dieu nous a-t-il appelés à cause de tout ce que nous avons reçu ?
  • Lisez 1 Pierre 2.3. Que veut-il dire par : « Si vous avez goûté la bonté du Seigneur » ? De quelle manière avez-vous « goûté » sa bonté ?
  • Pensez à votre église locale. Qu’y a-t-il d’attirant chez cette église, qu’y a-t-il d’attirant chez ses membres, c’est-à-dire vous, aux yeux de ceux qui ne connaissent rien des adventistes ni de nos croyances ?

VOTRE GUIDE EDS ICI 
EDSGuide2T2017 23 Vendredi 14 avril<< VERSION PDF
Version audio mp3

Les commentaires sont fermés

%d blogueurs aiment cette page :