EDS – Vendredi 24 mars – Pour aller plus loin

Lisez des extraits d’Ellen G. White, Vous recevrez une puissance, en particulier la section d’octobre.

On peut résumer l’activité du Saint-Esprit en disant que le Saint-Esprit agit en harmonie avec Dieu le Père et Dieu le Fils pour accomplir notre salut. Le Saint-Esprit nous réveille de notre mort spirituelle. Il nous amène à une prise de conscience de notre état de péché et nous ouvre les yeux sur le fait que nous sommes perdus. Il suscite en nous le désir de changer et nous amène à Jésus-Christ, qui seul peut combler nos besoins les plus profonds. Il nous donne l’assurance du salut, car il nous montre toujours Jésus, et ce que Jésus a fait pour nous. Il nous fait ressembler à Jésus. Il nous garde fidèles dans notre marche avec Dieu. Il nous permet d’accomplir la volonté de Dieu et de nous engager
efficacement dans la mission. Il fait de la Parole écrite de Dieu le guide et la norme pour notre vie et notre doctrine chrétienne.

Où serions-nous sans le Saint-Esprit ? Que ferions-nous sans le Saint-Esprit ? Nous serions misérables et perdus et nous ne pourrions rien faire qui rendrait gloire et honneur à Dieu. Grâces soient rendues à Jésus pour avoir promis et envoyé le Saint-Esprit.

« Le Saint-Esprit était le plus grand de tous les dons qu’il puisse solliciter de son Père pour le soutien de son peuple. »
Ellen G. White, Vous recevrez une puissance, p. 13.

À méditer

  • Méditez davantage sur la question de savoir ce qu’est le péché et ce qu’est la justice. Pourquoi, en tant que chrétiens, devons-nous croire que la Bible est la Parole de Dieu, et avoir une compréhension du péché et de la justice différente de ceux qui ne croient pas en la Bible ? Quelles sont ces différences ? Qu’enseigne la Bible sur le péché et sur la justice que d’autres sources n’enseignent pas ?
  • Partagez avec les membres de votre groupe d’école du sabbat l’aspect de l’oeuvre du Saint-Esprit qui vous semble le plus précieux. Pourquoi est-il si important, et en quoi a-t-il eu un impact sur votre vie ?
  • En classe, parlez de l’espérance que nous avons en Jésus. Quelles sont les raisons de cette espérance ? Autrement dit, si quelqu’un vous demandait quelle est la « raison de l’espérance qui est en vous » (1 P 3.15), quelle réponse donneriez-vous, et pourquoi ? Seriez-vous convaincant ?
  • La leçon de cette semaine parlait de la question de l’assurance du salut. Quelle est cette assurance du salut ? Et si nous l’avons, pourquoi l’avons-nous ? Sur quoi doit-elle être basée ? Et en quoi diffère-t-elle de la présomption ?

VOTRE GUIDE EDS ICI 
EDSCombiné1T2017- 162 Vendredi 24 mars<< VERSION PDF

Fichier audio MP3 ci-dessous

Les commentaires sont fermés