EDS – Lundi 6 mars – Le fondement de la prière biblique : demander à Dieu

Lisez Mt 7.7. Avant de recevoir quoi que ce soit de la part de Dieu, nous devons le demander. Pourquoi le fait de demander est-il important, si Dieu sait tout de toute façon ?

Demander révèle notre souhait et exprime notre confiance en Dieu. Par la prière, nous nous approchons de lui, nous recherchons son soutien et son aide. Quand nous demandons à Dieu, nous lui donnons également la permission publique d’agir pour nous. Dieu veut qu’on lui demande des choses. Il souhaite qu’on lui apporte nos sujets de prière. Si nous ne lui demandons pas, nous ne recevrons pas les dons qu’il a
promis. Jésus a dit : « Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, qui cherche trouve, et à qui frappe on ouvrira » Lu 11.9-10.

Lisez Mc 11.24 ; 1 Jn 5.14-15 et Ps 66.18. Pourquoi aucune demande n’est-elle trop grande pour Dieu ? Pourquoi est-il bon de savoir que Dieu est généreux et aime nous combler de ses bénédictions en abondance ? Quelle est la condition préalable à l’exaucement de nos prières ?

Nous pouvons véritablement tout demander à Dieu. Aucune demande n’est trop petite ou sans importance pour lui. Aucune demande n’est si grande que Dieu ne peut s’en occuper. Il est omnipotent. Par la foi, nous pouvons nous réclamer de chaque promesse de la Bible et recevoir le don promis de ses mains, selon sa volonté (2 Co 1.20). Cependant, il y a des conditions à remplir pour recevoir ce que nous demandons. Si nous ne sommes pas disposés à nous soumettre totalement à Dieu, et si nos demandes ne reflètent que nos souhaits égoïstes et pécheurs, Dieu ne répondra pas à nos prières (voir Es 59.1,2). Condition importante à l’exaucement de nos prières : notre empressement
à suivre la volonté de Dieu et à obéir. « Tous ses dons dépendent de notre obéissance. » Ellen G. White, Les paraboles de Jésus, p. 119.

Sachant que Dieu est généreux, nous pouvons nous approcher de lui avec hardiesse. « Nous ne glorifions pas le Seigneur lorsque nous lui adressons de ternes supplications impliquant qu’on n’en attend rien. Il désire que chaque croyant s’approche du trône de grâce avec sincérité et confiance. » Ellen G. White, Signs of the Times, 7 août 1901.


VOTRE GUIDE EDS ICI 
EDSCombiné1T2017- 130 Lundi 6 mars<< VERSION PDF

Fichier audio MP3 ci-dessous

Les commentaires sont fermés