• EDS – Vendredi 3 mars – Pour aller plus loin

    « C’est ici l’oeuvre dans laquelle nous devons nous engager, nous aussi. Au lieu de vivre dans l’attente de quelque moment particulier et sensationnel, nous devons profiter sagement des occasions actuelles, faisant tout ce qu’il faut pour sauver les âmes. Au lieu d’épuiser nos facultés mentales dans des spéculations relatives aux temps et aux moments dont le Seigneur s’est réservé la disposition, et qu’il a cachés aux hommes, nous devons nous abandonner à la direction du Saint-Esprit pour accomplir les devoirs actuels, pour donner le pain de vie, non frelaté par l’adjonction d’opinions humaines, aux âmes qui périssent faute de vérité. »
    Ellen G. White, Messages choisis, vol. 1, p. 218.


    « Tous luttent pour devenir un centre d’influence ; et, à moins que Dieu ne travaille pour son peuple, ils ne comprendront pas que la soumission à Dieu est la seule sécurité de l’âme. Sa grâce qui transforme les coeurs humains conduira à une unité qui ne s’est pas encore manifestée. Car tous ceux qui sont assimilés au Christ s’harmoniseront les uns avec les autres. Le Saint-Esprit créera l’unité. »
    Ellen G. White, Selected messages, vol. 3, p. 20,21.


    À méditer

    • Que veut dire Ellen G. White par « tous luttent pour devenir un centre d’influence » ? Pourquoi est-ce une telle tendance naturelle chez nous tous, et que peut-on faire pour combattre cette tendance dans notre propre vie ? Voir également Ph 2.3-4.
    • Certains prétendent que ce qui nous unit véritablement, c’est le service, et non la doctrine. En fait, ils avancent même que la doctrine tend à diviser les gens, et qu’ainsi, on ne devrait pas lui accorder trop d’importance. Mais pourquoi ne peut-il y avoir d’unité dans la mission et le service s’il y a division dans la doctrine ? Pourquoi une foi commune est-elle un facteur puissant pour une mission qui se fait dans l’unité et l’efficacité ?
    • En même temps, quelle place y a-t-il pour les différences théologiques ? Peu de gens comprennent la vérité exactement de la même manière. Comment être unis en tant qu’Église tout en laissant de côté les différences mineures qui peuvent survenir ? Comment les gens de votre église gèrent-ils les différences de compréhension tout en maintenant l’unité ?
    • En quoi la Bible peut-elle être un instrument d’unité ? Quelle attitude est nécessaire dans notre étude de la Parole de Dieu afin que nous soyons unis en tant qu’Église, dans la mission et dans la foi ?

    VOTRE GUIDE EDS ICI 
    EDSCombiné1T2017- 119 Vendredi 3 mars<< VERSION PDF

    Fichier audio MP3 ci-dessous

    03