EDS – Jeudi 23 février – Le Saint-Esprit et le don de discernement

Lisez 1 Corinthiens 12.10 ; 14.29 et 1 Jean 4.1-3. Pourquoi le don de discernement est-il important ?

Il y a bien d’authentiques dons spirituels présents dans l’Église, mais la Bible nous avertit de ne pas croire tout esprit, mais plutôt d’éprouver les esprits selon trois critères : leur conformité à la Bible, leur cohérence, et l’exaltation de Jésus comme Seigneur (1 Co 12.10). Car tout ce qui prétend venir de Dieu n’est pas vraiment de Dieu. Nous sommes avertis qu’il y a des puissances démoniaques qui cherchent à induire l’Église en erreur, avec des contrefaçons démoniaques des dons authentiques de l’Esprit, comme les fausses doctrines, les fausses prophéties, des visions mensongères, du parler en langues contrefait, des puissances de guérison occultes, des signes et des prodiges trompeurs, etc. Certaines personnes qui acceptent la validité des dons pour aujourd’hui ont cependant trop insisté sur certains dons et ont accordé une importance injustifiée à la présence de signes et prodiges particuliers. Chose intéressante : Paul parle du don de discernement juste après avoir mentionné le don « d’opérer des miracles » et le don de « parler en prophète », et avant de mentionner le don des langues (1 Co 12.10).

Afin de préserver l’Église dans la vérité et l’unité, et d’empêcher les membres de suivre de faux prophètes et d’être trompés par de faux signes et de faux miracles, Dieu donne à l’Église le don du discernement. La maturité et la connaissance biblique, ainsi que la fidélité à la Parole de Dieu par la foi et la pratique sont nécessaires pour faire des évaluations correctes. La base de tout discernement, cependant, doit se trouver dans la Parole de Dieu. Ce n’est qu’en éprouvant tout par la Parole que nous pouvons savoir avec certitude si ce que nous entendons ou voyons vient vraiment de Dieu ou bien d’ailleurs. « Celui qui fait des miracles le critère de sa foi s’apercevra que Satan, par des tromperies séduisantes, opérera des prodiges qui auront l’apparence de vrais miracles. […] Qu’on ne laisse pas s’écouler les jours avec leurs précieuses occasions de rechercher le Seigneur de tout son coeur, de tout son esprit, de toute son âme. Si nous n’acceptons pas la vérité avec amour, nous risquons de nous trouver parmi ceux qui, dans les derniers jours, verront les miracles opérés par Satan et y croiront. Bien des choses étranges auront l’apparence de miracles merveilleux mais qui devraient être considérés comme des tromperies fabriquées par le père du mensonge. […] Des miracles seront opérés par des hommes influencés par de mauvais esprits. » Ellen G. White, Messages choisis, vol. 2 p. 60-61.


VOTRE GUIDE EDS ICI 
EDSCombiné1T2017- 105 Jeudi 23 février<< VERSION PDF

Fichier audio MP3 ci-dessous

Les commentaires sont fermés