EDS – Lundi 30 janvier – Être rempli du Saint-Esprit

Lisez Éphésiens 5.18 ; Actes 13.52 et Romains 8.9. Que signifie être rempli du Saint-Esprit ? Comment cela se produit-il dans nos vies ?

Une fois que nous sommes baptisés et que nous appartenons à Christ, nous devons vivre dans la puissance de l’Esprit. Pour que cela arrive, nous devons être remplis de l’Esprit. On trouve dans le Nouveau Testament de nombreuses références à des personnes remplies de l’Esprit (Lc 1.41,67 ; Ac 2.4 ; 4.8,31 ; 9.17 ; 13.9). L’apôtre Paul emploie le terme rempli pour dire qu’une personne s’est complètement soumise à Dieu et est réceptive à la direction du Saint-Esprit, de sorte que l’oeuvre de Dieu peut s’accomplir dans sa vie.

Si nous cédons à l’influence de l’alcool, notre démarche, notre langage et nos pensées sont affectés négativement. Quand nous sommes remplis du Saint-Esprit, nous abandonnons chaque domaine de notre vie à son influence transformatrice, et cela a des conséquences : notre démarche, notre langage, et nos pensées reflètent Jésus. Tandis que l’Esprit est donné au moment où l’on écoute la Bonne Nouvelle (Ga 3.2), et où on le reçoit par la foi (Ga 3.14) lors du baptême (Tt 3.5,6), il nous faut rechercher l’effusion du Saint-Esprit chaque jour. Nous ne pouvons pas vivre d’une expérience forte que nous avons eue l’année dernière, ou le mois dernier, ou même hier. Nous avons besoin de l’effusion de l’Esprit de Dieu chaque jour, car chaque jour apporte son lot de difficultés.

Dans Actes 13.52, le terme en grec traduit par rempli de l’Esprit est à l’imparfait, ce qui dénote une action continue. La phrase signifie littéralement : « en étant constamment remplis ». Être rempli de l’Esprit n’est pas un événement ponctuel. C’est quelque chose que nous devons rechercher et recevoir chaque jour. Cette effusion doit se répéter de sorte que chaque domaine de notre vie sera rempli de sa présence et que nous soyons qualifiés pour vivre comme nous le devons.

Être rempli du Saint-Esprit ne signifie pas que nous possédons davantage de lui, mais qu’il possède davantage de nous. Ce n’est que lorsque nous remettons tous les aspects de notre vie à l’Esprit, et ce, chaque jour, qu’il peut nous employer à la gloire de Dieu. « Je souhaite souligner que ceux dans le coeur desquels Jésus habite par la foi ont reçu le Saint-Esprit. Toute personne qui reçoit Jésus comme son sauveur personnel a tout aussi sûrement reçu le Saint-Esprit comme son conseiller, celui qui le sanctifie, son témoin. » Ellen G. White, Manuscript Releases, vol. 14, p. 71.


VOTRE GUIDE EDS ICI 
EDSCombiné1T2017- Lundi 30 janvier<< VERSION PDF

Fichier audio MP3 ci-dessous

Les commentaires sont fermés