L’élection de Donald Trump voulue par Dieu pour précipiter les événements prophétiques ?

Il est étonnant que des membres adventistes américains soutiennent les idées de Donald Trump aux États-Unis ; en commencant par un célébre chirurgien, ancien candidat très vite dépassé par la campagne électorale. La science médicale et la science politique ne font pas toujours bon ménage.

Selon les sondages à la sortie des bureaux de vote de l’Edison Research for the National Election Pool, le nouveau président des États-Unis a rassemblé plus de 80 % des voix des évangéliques blancs. Les catholiques américains ont également voté majoritairement pour le vainqueur, déjouant les pronostics. Selon certains complotistes du septième jour, la nomination de Donald Trump à la présidence des États-Unis serait
voulue par Dieu qui envisagerait ainsi une future mise en place des lois du dimanche avec l’Europe en vue de hâter le retour du Christ.
Cette nomination sert de prétexte pour affirmer pêle-mêle des sujets aussi variés que le criblage dans l’église, l’apostasie, etc. autant d’éléments alarmistes pour satisfaire l’attraction exercée par la prophétie en la déformant. Il est toujours facile de s’attarder sur des événements effrayants pour tenter de préparer les autres à la crise finale. Les complotistes se font du bien en se faisant peur. En 1961, la même chose avait été prédite au sujet de la nomination du président américain John Fitzgerald Kennedy, de confession catholique. Son élection avait surpris quelques anti-catholiques qui voyaient en lui un instrument qui allait réaliser la prophétie d’Apocalypse 13…

Source : Revue adventiste - novembre-décembre 2016 - page 14

Lire l′intégralité des articles de la revue adventiste en vous abonnant ici > 1028-ra-septembre-1

Les commentaires sont fermés