• EDS – Lundi 26 décembre – Un être maléfique

    L’une des grandes questions qui posent problème aux raisonnements humains, c’est celle du mal. Bien que certains philosophes, et même des religieux, nient l’existence du mal ou pensent que l’on devrait au moins abandonner le mot, la plupart des gens ne sont pas d’accord. Le mal est réel. Il fait partie de ce monde. On peut certes discuter de ce qui est mal ou non, mais la plupart d’entre nous (pour paraphraser un juge de la Cour suprême des États-Unis dans un autre contexte) « le reconnaissent quand ils le voient ».
    On classe parfois le mal dans deux grandes catégories : naturel et moral. Le mal naturel, c’est le genre de malheur qui survient lors de catastrophes naturelles, comme les séismes, les inondations ou les épidémies qui entraînent leur lot de souffrances. Le mal moral, c’est la conséquence d’actions délibérées d’autres êtres humains, comme le meurtre ou le vol.

    Toutes sortes de théories, anciennes et modernes, ont tenté d’expliquer l’existence du mal. En tant qu’adventistes du Septième jour, nous croyons que la Bible nous enseigne que le mal a commencé à la chute d’un être créé, Satan. La culture populaire, alimentée par les spéculations matérialistes philosophiques, a rejeté l’idée de Satan. Mais on ne peut faire cela qu’en rejetant le témoignage clair de la Bible, qui décrit Satan comme un être réel qui cherche à faire autant de mal que possible aux humains. Le livre de Job montre cette vérité de manière particulièrement nette.

    Lisez Job 1.1 à Job 2.8. En quoi ces deux chapitres nous aident-ils à comprendre le rôle de Satan dans le mal, si omniprésent dans le monde ?

    Dans le cas de Job, Satan était directement responsable des malheurs, aussi bien moraux que naturels, qui lui arrivaient. Mais ce que nous voyons dans le livre de Job ne signifie pas nécessairement que le moindre exemple de malheur ou de souffrance soit directement lié à une activité démoniaque. Le fait est que, comme les protagonistes du livre de Job, nous ne connaissons tout simplement pas toutes les raisons pour lesquelles des choses terribles arrivent. En fait, le nom de « Satan » n’a jamais été mentionné dans les dialogues concernant les malheurs de Job. Les intervenants ont blâmé Dieu, ils ont blâmé Job, mais jamais Satan lui-même. Néanmoins, le livre de Job devrait nous montrer qui est responsable, en fin de compte, du mal qui règne sur terre.

    Que nous disent les textes suivants sur la réalité de Satan ? Ap 12.12 ; Mt 4.10 ; Mt 13.39 ; Lc 8.12 ; Lc 13.16 ; Lc 22.3,31 ; Ac 5.3 ; 1 P 5.8.
    Plus important encore, quels exemples avez-vous de l’influence de Satan dans votre vie ? Comment vous protéger de lui ?


    VOTRE GUIDE EDS ICI 
    EDSGuide4T2016 96<< VERSION PDF
    edsguide4t2016-90>> VERSION MP3