EDS – Mardi 11 octobre – Que le nom de l’Éternel soit béni

Après la première attaque que Satan lui a portée, après avoir entendu les mauvaises nouvelles de toutes ces catastrophes, comment Job a-t-il réagi ? (voir Job 1.20-22.) Quel est le sens du fait que même au milieu d’une telle tragédie, Job « ne pécha pas et n’attribua à Dieu rien de choquant » ?

Au centre du gouvernement de Dieu, gouvernement fondé sur l’amour, il y a la liberté de choix. Dieu veut que nous le servions parce que nous l’aimons, et non parce que nous sommes obligés de le servir. « Satan insinuait que Job servait Dieu avec des mobiles égoïstes. […] Il essayait de réfuter que la véritable religion découle de l’amour et d’une appréciation intelligente du caractère de Dieu, et que les véritables adorateurs aiment la religion pour ce qu’elle est, et non pour la récompense. Qu’ils servent Dieu parce que ce service est juste en soi, et non simplement parce que le ciel est rempli de gloire, et qu’ils aiment Dieu parce qu’il est digne de leur affection et de leur confiance, et non simplement parce qu’il les bénit. » The SDA Bible Commentary, vol. 3, p. 500.
Dans le livre de Job, Job a prouvé que les accusations de Satan sont fausses. Mais même si Dieu savait ce qui arriverait, Job aurait néanmoins pu agir différemment. Il aurait pu pécher, il aurait pu « faire des reproches à Dieu ». Dieu n’a pas obligé Job à agir comme il l’a fait. La fidélité constante de Job, au vu des circonstances, a constitué un témoignage étonnant devant les hommes et devant les anges.

Comparez ce qui a lieu dans Job 1 et ce qui arrive avec Adam et Ève dans Genèse 3.1-8. En quoi le contraste rend-il leur péché si terrible ?
Adam et Ève, des êtres sans péché dans un véritable paradis, ont transgressé la loi, et sont tombés dans le péché à cause de l’attaque de Satan. Job, pris dans la souffrance, les tragédies, et la ruine, est resté fidèle au Seigneur malgré les attaques de Satan. Dans les deux cas, nous avons un exemple puissant des grands enjeux liés au libre arbitre.

En quoi la réaction de Job ici nous montre-t-elle combien nos excuses pour pécher sont souvent faciles et fausses ?


VOTRE GUIDE EDS ICI 
edsguide4t2016-20<< VERSION PDF
edsguide4t2016-20>> VERSION PDF

Les commentaires sont fermés

%d blogueurs aiment cette page :