EDS – Jeudi 27 octobre – « Mah Enosh ? » (Qu’est-ce que l’homme ?)

À nouveau, mettons-nous à la place de Job : « Pourquoi Dieu me fait-il tout cela, pourquoi est-ce qu’il permet que tout cela m’arrive ? ». Job n’a pas vu le tableau d’ensemble.
Comment le pourrait-il ? La seule connaissance qu’il ait, c’est ce qui lui est arrivé, et il n’y comprend rien.
Qui n’a jamais vécu ce genre de situation ?

Lisez Job 7.17-21. Qu’exprime-t-il ici ? Quelles questions pose-t-il ? Vu sa situation, pourquoi les questions ont-elles du sens ?

Certains spécialistes affirment que Job tournait en dérision le passage de Psaume 8.4-6, qui dit : « Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui, qu’est-ce que l’être humain, pour que tu t’occupes de lui ? Tu l’as fait de peu inférieur à un dieu, tu l’as couronné de gloire et de magnificence. Tu lui as donné la domination sur les oeuvres de tes mains, tu as tout mis sous ses pieds » (voir également Ps 144.3,4). Le problème, pourtant, c’est que Job a été écrit bien avant les Psaumes. Dans ce cas, c’est peut-être le psalmiste qui a écrit une réponse à la complainte de Job.

Quoi qu’il en soit, la question « Mah enosh ? » (Qu’est-ce que l’homme ?) est l’une des plus importantes que l’on puisse poser. Qui sommes-nous ? Pourquoi sommes-nous là ? Quels sont le sens et le but de notre vie ? Dans le cas de Job, du fait qu’il croit que Dieu l’a « pris pour cible », il se demande pourquoi Dieu l’importune. Dieu est tellement grand, et sa création si vaste ! Pourquoi est-ce qu’il se préoccupe de Job ? Pourquoi Dieu nous importune-t-il d’ailleurs ?

Lisez Jean 3.16 et 1 Jn 3.1. En quoi ces textes nous aident-ils à comprendre pourquoi Dieu interagit avec l’humanité ?

« Alors que Jean contemple la hauteur, la profondeur et la largeur de l’amour du Père envers notre race mourante, il est rempli d’admiration et de révérence. Il ne parvient pas à trouver les mots qui conviennent pour exprimer cet amour, mais il appelle le monde à le contempler : Voyez quel amour le Père nous a donné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu – et nous le sommes ! Quelle valeur cela donne à l’homme ! Par leur transgression, les fils des hommes sont devenus des sujets de Satan. Par le sacrifice infini de Christ, et la foi en son nom, les fils d’Adam deviennent fils de Dieu. En prenant la nature humaine, Christ élève l’humanité. » Ellen G. White, Testimonies for the Church, vol. 4, p. 563.


VOTRE GUIDE EDS ICI 
edsguide4t2016-36<< VERSION PDF
edsguide4t2016-36>> VERSION MP3

Les commentaires sont fermés