EDS – Dimanche 2 octobre – Un petit paradis sur Terre

Le livre de Job s’ouvre sur une note relativement positive. D’un point de vue matériel en tout cas, cet homme est béni à tous les niveaux.

Lisez Job 1.1-4. Que révèlent les textes sur le genre de vie que menait Job ? Quels étaient les aspects positifs de son existence ?
Apparemment, Job avait tout, y compris un caractère droit. Le mot traduit dans Job 1.1 par « irréprochable » vient d’un mot qui peut signifier « complet » ou « plein d’intégrité ». Le mot traduit par « droit » dénote le fait de marcher sur un chemin droit. En bref, le livre commence sur une scène quasi édénique, avec un homme riche, fidèle et intègre, qui a tout. Il a tout, certes, mais dans un monde déchu.

Lisez Job 1.5,6. Que révèlent ces textes sur la réalité du monde déchu dans lequel vit Job ? « Au milieu des réjouissances de ses fils et de ses filles, il tremblait à l’idée que ses enfants puissent déplaire à Dieu. En tant que prêtre fidèle de son foyer, il offrait des sacrifices individuels pour eux. Il connaissait le caractère repoussant du péché, et l’idée que ses enfants auraient pu oublier les exigences divines le poussait vers Dieu pour intercéder en leur faveur. » Ellen G. White Comments, The SDA Bible Commentary, vol. 3, p. 1140.

Clairement, Job avait la belle vie, aussi belle qu’elle puisse l’être ici-bas. Aussi édénique que la scène puisse paraître (un homme avec une vie bien remplie, une grande famille, une bonne réputation, et beaucoup de biens matériels), il n’en demeure pas moins qu’elle avait lieu sur une planète déchue, plongée dans le péché, et ainsi, comme Job devait bientôt s’en rendre compte, cette existence amène avec elle son lot de dangers.

Quels sont les bons côtés de votre vie actuellement ? Comment apprendre à demeurer constamment dans une attitude de gratitude pour tout cela ?


VOTRE GUIDE EDS ICI 
edsguide4t2016-11<< VERSION PDF
edsguide4t2016-11>> VERSION PDF

Les commentaires sont fermés

%d blogueurs aiment cette page :