EDS – Vendredi 30 septembre – Pour aller plus loin

Malgré les horribles tragédies qu’il a dû traverser, Job est non seulement resté fidèle, mais il a reçu beaucoup plus que ce qu’il avait perdu. Pourtant, même ici, comme avec une grande partie du livre, des questions restent sans réponse. Bien sûr, Job n’est qu’un livre parmi d’autres dans la Bible, et bâtir toute une théologie sur un seul livre serait une erreur. Nous avons le reste des Écritures, qui nous donnent des lumières supplémentaires sur beaucoup des questions difficiles évoquées dans le livre de Job.

Le Nouveau Testament nous éclaire tout particulièrement sur des éléments que l’on ne pouvait comprendre pleinement à l’époque de l’Ancien Testament. Le plus grand exemple en est le sens du service du sanctuaire. Quelle que soit la compréhension qu’un israélite ait pu avoir de la mort des animaux et du service sacrificiel dans son ensemble, ce n’est que par la révélation de Jésus et sa mort sur la croix que tout le système est pleinement révélé. Le livre d’Hébreux éclaire tellement le véritable sens de tout le service. Et bien qu’aujourd’hui nous ayons le privilège de connaître la « vérité présente » (2 P 1.12), et que nous ayons reçu davantage de lumières que Job, il nous reste encore à apprendre à vivre avec des questions sans réponse. La révélation de la vérité est progressive, et malgré les grandes lumières que nous avons reçues, il nous reste encore beaucoup à apprendre.

En fait, nous avons appris que « les rachetés parcourront les mondes, et ils utiliseront la plus grande partie de leur temps à étudier les mystères de la rédemption. Et dans toute l’éternité, ce sujet se révélera continuellement à leur esprit » Ellen G. White, Advent Review and Sabbath Herald, 9 mars 1886.

À méditer

  • Que signifie la notion de révélation progressive ? Citez d’autres exemples de la manière dont elle fonctionne. Par exemple, on commence en mathématiques par apprendre les chiffres, puis à compter. Ensuite, on apprend à additionner, soustraire, multiplier et diviser ces chiffres. Après quoi, on peut passer à des choses plus compliquées comme l’algèbre, la géométrie, et le calcul différentiel, qui fonctionnent pourtant toujours avec les mêmes chiffres de départ. En quoi cette analogie nous aide-t-elle à mieux comprendre la notion de révélation progressive en matière de théologie ? pas céder au découragement quand nous ne voyons pas les progrès escomptés ?
  • Lisez Job 42.11. Depuis des siècles, les commentateurs se sont demandé où étaient les amis et la famille de Job au moment où il avait le plus besoin d’eux. Ils sont venus après sa réhabilitation, une fois que les choses se sont arrangées pour lui. Qu’est-ce qui ne va pas là-dedans ?
  • Aujourd’hui, combien de fins malheureuses connaissez-vous, et quelle espérance la Croix vous donne-t-elle sur le fait que ces fins malheureuses ne sont pas véritablement la fin de l’histoire ?

VOTRE GUIDE EDS ICI 
edsguide4t2016-9<< VERSION PDF

Les commentaires sont fermés