EDS – Mardi 20 septembre – La mission de l’église en l’attendant

Lisez Jacques 2.14-26. En quoi ces versets résument-ils notre identité et notre raison d’être ?

Dans l’étude de dimanche, les disciples remarquent la beauté du temple. Jésus attire leur attention sur la condition de l’église, et sur sa mission envers un monde qui arrive à son terme. Le fait est que l’église existe parce qu’il y a une mission, et non l’inverse. La mission de l’Église adventiste du Septième jour telle qu’elle est exprimée dans le Working Policy (A 05) de la Conférence Générale est de « faire des disciples de tous les peuples, en communiquant l’évangile éternel [évangile du royaume (Matthieu 24.14)] grâce aux messages des trois anges d’Apocalypse 14.6-12, en les amenant ainsi à accepter Jésus comme leur Sauveur personnel, à s’unir à l’Église du reste, à les former pour le servir comme Seigneur, et à les préparer pour son proche retour ».

Prêcher, enseigner, et soigner sont les méthodes proposées pour poursuivre cette mission. Sous le terme « guérir » le Working Policy déclare : « En affirmant les principes bibliques du bien-être de la personne dans sa globalité, nous faisons de la préservation de la santé et de la guérison des malades une priorité, et à travers notre ministère auprès des pauvres et des opprimés, nous coopérons avec le Créateur dans son oeuvre compatissante de restauration ». Ce trimestre a commencé avec l’idée que Jésus veut restaurer son image dans l’humanité et nous donner les moyens, en tant que ses disciples, d’être des instruments de restauration globale dans nos quartiers.

« Il y a dix-neuf siècles, le monde désirait ardemment la révélation du Christ. Il en est encore ainsi aujourd’hui. Il nous faut une réforme totale. Seule la grâce du Sauveur peut accomplir cette oeuvre de restauration qui s’impose au triple point de vue physique, mental et spirituel. » Ellen G. White, Le ministère de la guérison, p. 118.
Après avoir entendu une conférence qui présentait le ministère de Jésus comme modèle et mission pour son église de la fin des temps, un membre d’église fit cette déclaration : « Dans notre région du monde, nous ne sommes pas très ouverts à de nouvelles idées et à de nouvelles façons de faire. Ce que nous avons entendu cette semaine sur le fait de suivre la méthode de Jésus n’est pas nouveau en réalité. C’est une vieille idée. Nous l’avons simplement oubliée. »

« La foi, si elle n’a pas d’oeuvres, […] est morte en elle-même ».
Comment avez-vous découvert la réalité du lien si étroit qui existe entre la foi et les oeuvres ? En quoi les oeuvres augmentent-elles votre foi ?


VOTRE GUIDE EDS ICI 
edsguide3t2016-90<< VERSION PDF
EDS Guide 3T2016 90 VERSION MP3 >>

Les commentaires sont fermés