EDS – Mardi 13 septembre – Semer et récolter dans les grandes villes

Lisez Matthieu 13.3-9 ; 18-23. Cette histoire est bien connue, mais comment s’approprier ce qu’elle enseigne ? Comment soulager et témoigner aux populations qui nous entourent, y compris dans les villes ?

Bien que se passant à la campagne, cette parabole est en réalité plus importante pour le ministère urbain que pour de petites villes ou des régions rurales, car les zones urbaines ont une plus grande variété de « terres ». Cela explique pourquoi il est plus difficile de mener des campagnes d’évangélisation dans les villes, plutôt que dans des zones plus rurales. Différentes conditions de la terre produisent différents résultats, ce qui laisse entendre que l’on doit étudier les conditions du terrain avant d’investir dans des activités d’évangélisation. Si après avoir étudié le « terrain » local, votre église découvre qu’elle a un espace de « bonne terre » limitée sur son territoire, vous devez faire des plans pour améliorer la condition du sol en nivelant les chemins raboteux, en enlevant les cailloux, et en arrachant les épines. Pour que l’évangélisation soit efficace, l’église doit travailler en amont, en préparant le sol. Cela fait une grande différence dans la manière dont une campagne d’évangélisation peut se dérouler. Dans 1 Corinthiens 12, Romains 12 et Éphésiens 4, la Bible parle des dons spirituels. Elle dit qu’il y a différents dons, mais une seule mission. La parabole sur les conditions du sol et sur la semence démontre clairement que ces différents dons doivent être impliqués si l’on veut atteindre les villes. Dans les grandes villes, « il faut faire appel à des hommes aux talents variés. Il faut introduire de nouvelles méthodes. Le peuple de Dieu doit prendre conscience des besoins de l’époque dans laquelle il vit » Ellen G. White, Évangéliser, p. 70.

Dans ses visions, elle a vu ce qui est nécessaire pour être efficace dans le ministère dans les villes. Aujourd’hui, il est encore plus nécessaire de diversifier les approches et d’impliquer tous les dons en vue de mettre en place une stratégie riche et variée. Une seule campagne, ou un seul grand projet ne donnera pas grand-chose sur le long terme. La dimension et la structure complexe des villes engloutissent purement et simplement de tels programmes, et en l’espace de quelques semaines, leur impact est réduit à néant. Il faut faire davantage en amont.

Pensez à ceux que vous cherchez à atteindre.
Dans quel genre de terre sont-ils ?
Que pouvez-vous faire pour préparer au mieux le terrain ?


VOTRE GUIDE EDS ICI 
edsguide3t2016-83<< VERSION PDF
EDS Guide 3T2016 83 VERSION MP3 >>

Les commentaires sont fermés