EDS – Jeudi 1er septembre – La faveur de tout le peuple

Aucun doute là-dessus, en tant que peuple, nous avons reçu de la part du Seigneur d’innombrables lumières. Pas simplement en matière de théologie, comme la compréhension de la croix, du sanctuaire, l’état des morts, le sabbat, et le grand conflit, qui sont certes de grandes bénédictions. Quand on pense à la lumière que nous avons reçue sur la santé et la guérison par exemple, nous avons tant de choses à offrir à ceux qui nous entourent.
En fait, le message de santé peut être un point de départ pour atteindre les populations. Après tout, même ceux qui ne s’intéressent peut-être pas (en tous cas au début) à nos croyances se soucient au moins de leur santé. Quelle occasion pour nous de partager ce que nous avons reçu !
Comme nous l’avons déjà vu, Jésus a dit : « On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné et on exigera davantage de celui à qui l’on a beaucoup confié » (Lc 12.48, Colombe). Pas de doute là-dessus : on nous a beaucoup donné.

Lisez Deutéronome 4.1-9. Que dit le Seigneur à son peuple à ce moment-là, et de quelles manières le principe exprimé ici s’applique-t-il à nous, y compris quand le Seigneur leur dit qu’ils doivent s’assurer d’obéir à tout ce qu’il leur a commandé ?

Il y a quelques années, une église adventiste locale réfléchissait à la question : est-ce que nous manquerions aux habitants du quartier si nous devions disparaître du jour au lendemain ? La réponse était simple. Non, l’église ne leur manquerait pas. La population n’avait aucune confiance en l’église.
Contrariés par la réponse, ils décidèrent d’arrêter de bâtir des murs, et de bâtir des ponts à la place. Veillant à ne pas compromettre la vérité, ils agirent en partenariat avec des associations qui faisaient déjà l’oeuvre de Dieu. Ils s’impliquèrent avec ces associations de manière suivie, pas seulement dans des projets ponctuels, mais à travers un programme continu qui faisait beaucoup de bien aux habitants. Comme on pouvait s’y attendre, les attitudes envers l’église ne tardèrent pas à changer.

Lisez Actes 2.42-47.
Dans l’Église primitive, quel lien y avait-il entre « la faveur de tout le peuple » (Ac 2.47) et la croissance de l’église ?
Comparez les valeurs mentionnées dans ce passage aux valeurs de votre église.


VOTRE GUIDE EDS ICI 
EDSGuide3T2016 71<< VERSION PDF
EDS Guide 3T2016 71 VERSION MP3 >>

Les commentaires sont fermés