• Abonnements 2016-2017 disponibles ! – viesante.com

    abonnements-2016-2017-rappel1

    – Guides d′étude adultes : http://bit.ly/1VborWB
    – Guides d′étude enfants : http://bit.ly/2aNN4dp
    – Manuels d′études animateurs : http://bit.ly/2aM99Wp
    – Revues : http://bit.ly/2bjfMp5
  • 5 fruits et légumes de septembre

    On le sait : consommer de saison, c’est consommer responsable ! Alors pour faire le plein de vitamines et stimuler son organisme cet automne, on mise sur les produits frais. Découvrez notre sélection de fruits et légumes de septembre.


    L’aubergine

    aubergineIncontournable dans la ratatouille ou dans la moussaka, l’aubergine est très peu calorique ; une aubergine cuite sans matières grasses contient seulement 30 kcals. Elle est riche en antioxydants qui permettent de lutter contre les radicaux libres, eux-mêmes impliqués dans le développement de maladies cardiaques, de certains cancers et dans le vieillissement de l’organisme. Lavez soigneusement l’aubergine mais ne la pelez pas : comme pour beaucoup d’autres fruits et légumes, l’essentiel de sa teneur en antioxydants et en vitamines se situe dans la peau.


    Le panais

    panaisAvec environ 80 kcals pour 100g, le panais, un légume-racine de la famille des carottes, a un agréable goût sucré. Riche en vitamines, minéraux et en antioxydants, le panais est néanmoins souvent oublié en cuisine. Il contient, entre autres, du magnésium qui aide l’organisme à lutter contre les petits coups de fatigue et de la vitamine B6 qui permet une meilleure assimilation du magnésium. Besoin d’idées pour mettre le panais au menu ?


    Les haricots

    haricotsDélicieux lorsqu’ils sont frais et cuits à la vapeur, les haricots sont une excellente source de fibres alimentaires. Ces fibres assurent une excellente sensation de satiété et un meilleur transit intestinal. Elles protègent ainsi de la constipation et du cancer du côlon. Cuits à la vapeur, les haricots frais constituent aussi une source de vitamine C. Cette vitamine est très fragile car bouillis ou grillés, les haricots perdent une part importante de leur teneur en vitamine C.


    La poire

    poireAvec environ 100 kcals pour un fruit de taille moyenne, la poire a une teneur en fibres très intéressante, contenue essentiellement dans la peau. La pelure des poires aurait des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire puisque les antioxydants (flavonoïdes et acides phénoliques) qu’elle contient permettraient selon certaines études de réduire le taux de lipides sanguins.


    Le raisin

    raisinsConnu pour être un allié de taille pour la santé cardiovasculaire, le raisin, et surtout le raisin rouge, est une excellente source d’antioxydants. Il renferme des flavonoïdes, comme la quercétine ou les catéchines, connues pour limiter l’oxydation du « mauvais » cholestérol (LDL). N’oubliez pas d’en profiter cet automne !

    Source : http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Dossiers/DossierComplexe.aspx?doc=fruits_legumes_septembre_page_5_do

    SANTÉ ET BIEN-ÊTRE

    L’opportunité vous est donnée de vous joindre à la distribution mondiale, prévue par la Conférence Générale des Adventistes du 7ème Jour le 18 avril 2015 et intitulée : Journée Impact Santé. L’objet de cette distribution porte sur le livre Santé et Bien-être : Des secrets qui changent la vie. Ce livre propose quelques pistes pour vivre une vie longue et en bonne santé. Les sujets qui portent sur la santé le bien-être couvrent des thèmes liés à la dépression, la résilience, les relations saines, la vie active, l’alimentation saine, la foi en Dieu… Le but est d’offrir à nos contemporains une réflexion sur la santé. De Mark Finley. Existe aussi en numérique.

  • EDS – Vendredi 9 septembre – Pour aller plus loin

    Lisez Psaume 77.20 ; Osée 11.4 ; 2 Co 5.11-21. Lisez Ellen G. White, « Enseigner et guérir », p. 115-120, et « Viatique de la vie journalière », p. 405, 406, dans Le ministère de la guérison ; « Cet homme accueille les gens de mauvaise vie », p. 155-166, et « Dans les chemins et le long des haies », p. 185-201 dans Les paraboles de Jésus.

    Un certain jeune homme aimait le Seigneur et voulait parler aux autres de Jésus. Éloquent, charismatique, c’était un témoin puissant. Les gens aimaient l’entendre. Mais il y avait un problème : il avait toujours peur de demander aux gens de s’engager avec Jésus. Cela surprenait les autres membres d’église, car par ailleurs, il semblait si hardi pour le Seigneur, tellement enthousiaste pour parler ouvertement de sa foi. Finalement, quand on lui posa la question, il donna l’argument que nous avons vu dans l’étude de mercredi : ce n’était pas son don. Il aimait semer. Il laissait aux autres le soin de récolter.
    Après un certain temps, cependant, il confessa qu’il avait surtout peur d’être rejeté. Il se sentait toujours insignifiant en tant que témoin pour le Seigneur (ce qui est une bonne chose), et il avait peur que les gens ne s’engagent pas pour Jésus s’il le leur demandait. D’autres personnes dans l’église lui expliquèrent que le témoignage ne consistait pas à parler de nous, mais de Jésus.
    Nous serons toujours des témoins imparfaits. Nous pouvons certes être pour les autres des témoins pour Jésus, dans la prière et avec amour, mais nous ne pouvons pas jouer le rôle du Saint-Esprit. Lui seul peut donner la conviction et la conversion. Mais nous devons être les canaux humains de l’amour de Christ pour les autres.

    À méditer

    • Que répondre à quelqu’un qui dit qu’il a peur de demander aux autres de s’engager pour Jésus ?
    • On lit dans Jean 1.19 : « La Parole était la vraie lumière, celle qui éclaire tout humain ; elle venait dans le monde ». En quoi ce verset nous permet-il de comprendre que le Seigneur cherche à atteindre chaque être humain avec le salut ?
    • Votre église est-elle amicale envers les visiteurs ? Que pouvez-vous améliorer concernant la manière dont vous accueillez les inconnus qui passent la porte ?
    • Rappelez-vous la dernière fois où quelqu’un est entré dans votre église directement depuis la rue. Comment l’église a-t-elle réagi ?
    • En classe, évoquez vos propres histoires de conversion. Comment vous en êtes-vous servi, ou comment pourriez-vous vous en servir pour devenir un témoin pour les autres ?

    VOTRE GUIDE EDS ICI 
    EDSGuide3T2016 79<< VERSION PDF
    EDS Guide 3T2016 79 VERSION MP3 >>