• Les conversions de musulmans à Jésus-Christ, un mouvement mondial de grande ampleur

    Comme aucune dénomination religieuse n’a le monopole de la vérité, de la connaissance évangélique et du plan du salut, de nombreux croyants d’origine musulmane se convertissent à Jésus-Christ. Un mouvement mondial est né dans la mouvance évangélique, il se nomme « Conversion des musulmans à Jésus-Christ ». Il agit dans la plus grande discrétion et nous reproduisons dans les lignes qui suivent les propos de Guillaume Anjou, pasteur ADD, créateur et directeur d’un site sur l’actualité religieuse.

    Bapteme1Cette femme se cache sous le pseudonyme de Sabatina James, elle a 31 ans et habite désormais en Allemagne. Aujourd’hui encore, elle est menacée de mort par sa famille, elle vit sous protection policière 24 heures sur 24 parce qu’elle s’est convertie à Jésus-Christ.

    • Ce combattant de Daech nord syrien, venu dans un camp jordanien de réfugiés avec l’intention de tuer les travailleurs chrétiens abandonna ses plans après avoir entendu l’Évangile et « avoir été témoin de l’amour des chrétiens ».
    • Ce militant appartenant au groupe islamiste Daech qui a massacré des chrétiens s’est converti à la religion de ses victimes après avoir rêvé d’un « homme en blanc » avec un message surprenant.
    • Ce footballeur, Djibril Cissé, né au sein d’une famille musulmane, a dans ses jeunes années choisi d’adhérer à la foi chrétienne.
    • Cette jeune femme, Ouria partage son témoignage et sa foi au micro de Paroles FM, née musulmane, elle décida un jour de suivre Jésus-Christ.
    • Ce docteur musulman de Calcutta allait mourir d’un cancer. « Je pleurais. Et le seul nom en qui je refusais de croire me venait à l’esprit, encore et encore. Le nom de Jésus. J’étais si faible et si malade. Alors, j’ai prié : Seigneur Jésus, guéris-moi ! ». Guéri miraculeusement, il s’est converti à Jésus-Christ et ouvre maintenant des Églises.

    Comme eux, de nombreux musulmans rencontrent chaque jour Jésus-Christ. Selon une récente étude, 11 pays majoritairement musulmans figurent dans le top 20 des pays dans lesquels le christianisme progresse le plus. David Garrison a passé 2 ans et demi à interviewer plus de 1000 anciens musulmans convertis au christianisme. Pour lui, « nous vivons le plus grand mouvement de conversion de musulmans à Jésus-Christ de toute l’Histoire ».

    En Irak, des travailleurs humanitaires chrétiens ont révélé que de plus en plus de musulmans kurdes vivant en Irak se tournent vers Jésus-Christ après avoir été témoins de la brutalité et des horreurs de groupes extrémistes comme Daech.
    En Iran, en 2014, la première Bible papier a été intégralement traduite et imprimée en persan moderne. Depuis 2015, elle est désormais accessible sur smartphone. Selon des sources officielles, en 2014 près de 450 personnes ont donné publiquement leur vie à Jésus en passant par les eaux du baptême. Ces chiffres sont certainement beaucoup plus importants au vu de tout ce qu’il se passe dans les églises souterraines iraniennes où les chrétiens sont obligés de se cacher pour éviter le grand climat de persécution qui règne dans le pays.

    Récemment la chaine chrétienne SAT-7 a utilisé les fonctionnalités de l’application Telegram pour offrir des programmes chrétiens et des téléchargements de la Bible en Iran en toute sécurité. Dès la première semaine de lancement de ce programme par SAT-7, la Bible fut téléchargée plus d’un millier de fois, atteignant les 60 000 téléchargements quelques mois plus tard.

    En Syrie, Daniel, un jeune étudiant, est entré dans une tente blanche qui abritait huit personnes. « Salut, je suis Daniel et je suis ici pour vous parler de Jésus ». Il n’était pas préparé à la réaction de la famille qui s’est alors mise à paniquer. Le père criait. Ils étaient blêmes. Grâce à l’interprète, Daniel a finalement compris que la nuit avant sa visite, toute la famille prenait le thé ensemble, quand un homme en blanc a ouvert la porte de leur tente et s’est tenu à l’entrée…
    De très nombreuses conversions sont rapportées en Syrie alors que les musulmans expérimentent la puissance de Dieu à l’image de cette mère venue à l’église avec sa fille paralysée. Elle pria puis regarda sa fille. La petite sourit puis bougea ses mains et marcha. Jésus l’a guérie !
    En Europe, des centaines de réfugiés musulmans se convertissent dans une église berlinoise. Le pasteur Gottfried Martens a vu son église évangélique Trinity Church croître de 150 à plus de 600 membres en seulement deux ans, décrivant ce nombre de conversions comme un miracle, selon l’Associated Press.

    Au milieu de nombreuses persécutions et d’un génocide des chrétiens d’une ampleur terrible, Dieu est à l’oeuvre au milieu du peuple musulman. Cette parole de saint Irénée de Lyon raisonne encore 18 siècles plus tard : « Le sang des martyrs est semence de chrétiens ».

    Source : Revue adventiste septembre 2016 - page 15

    1150-rencontresillustreRENCONTRES AVEC LE CHRIST – VERSION ILLUSTRÉE

    Rien ne semble plus important que la rencontre avec l’Autre. Des paroles de Jésus extraordinaires qui ont changé et changent encore des vies. De Roberto Badenas.

  • EDS – Mercredi 7 septembre – L’invitation

    Jésus et ses disciples guérissaient des gens, puis ils attiraient leur attention sur les questions éternelles Ellen G. White, Le ministère de la guérison, p. 19.

    Mark Finley nous rappelle que si nous ne parlons pas de Dieu aux gens, il s’agit d’une « faute professionnelle ». La méthode d’évangélisation de Jésus était de toucher les gens là où leur besoin était le plus urgent. C’est cela l’oeuvre médicale missionnaire. Christ ne se contentait pas de les guérir physiquement sans rien faire d’autre. L’objectif, c’est la vie éternelle en Jésus. L’oeuvre missionnaire médicale ne commence peut-être pas par une invitation de ceux que nous connaissons à suivre Jésus, mais elle doit en arriver là à un moment ou à un autre. Par amour pour les gens, nous désirerons leur offrir tout ce que Jésus offre. Vous allez peut-être dire : « Je veux bien m’occuper de la première partie de la méthode de Jésus, mais je ne fais pas la partie Suis-moi. Ce n’est pas mon don ». Si vous faites la première partie, vous vous surprendrez peut-être à parler automatiquement de Jésus, et cela deviendra tellement naturel, tellement plus facile, parce que vous aurez « préparé le terrain » du coeur des gens. Au fur et à mesure que l’on apprend à connaître les gens que nous servons, soyons réceptifs aux occasions de parler de la foi et de ce que représente le Seigneur pour nous. Provoquez des occasions d’aborder des thèmes spirituels. Posez des questions à vos nouveaux amis sur leur famille, leur travail, et leur religion, afin de partager par la suite votre témoignage.
    En fait, les témoignages personnels sont peut-être le meilleur moyen de témoigner, car ils sont aussi les moins « menaçants », puisque vous n’êtes pas en train de prêcher ouvertement. Vous racontez simplement votre vécu, et nous avons forcément tous une expérience personnelle à raconter sur ce que Jésus a fait dans notre vie.

    Lisez Actes 26.11-27, passage où l’apôtre Paul raconte son propre témoignage au roi Agrippa. Quelle leçon en tirer pour les moments où nous cherchons à témoigner de Jésus auprès des autres ?

    Faites attention aux différentes étapes. Paul a parlé de la personne qu’il était avant de connaître le Seigneur. Il a ensuite parlé de son expérience de conversion. Puis, Paul a parlé de ce que Dieu avait fait dans sa vie depuis. Enfin il a lancé un appel.

    Nos histoires ne sont peut-être pas aussi spectaculaires que celle de Paul, mais quelle est votre histoire personnelle avec Jésus, et comment apprendre à la partager au moment opportun ?


    VOTRE GUIDE EDS ICI 
    EDSGuide3T2016 77<< VERSION PDF
    EDS Guide 3T2016 77 VERSION MP3 >>