• EDS – Dimanche 4 septembre – Ils connaissent sa voix

    Lisez Jean 10.1-5,16. D’après ces textes, pourquoi, en tant que représentants de Jésus, devons-nous instaurer des relations positives et aimantes avec les habitants de nos quartiers si nous voulons les amener à Jésus ? Comment les aider à apprendre à écouter sa voix ?

    Pour attirer les gens à Jésus, le murmure d’un ami est plus puissant que le cri d’un étranger. Quand nos amis apprennent à nous faire confiance, le Bon Berger (Jn 10.11,14) peut agir à travers nous et aider ces personnes à entendre, reconnaître, et suivre sa voix.
    Bien entendu, il est important que nous-mêmes connaissions la voix de Jésus avant de pouvoir aider d’autres personnes à la reconnaître. Nous avons besoin de discernement, un discernement qui vienne de Dieu, pour faire la différence entre la voix rusée de Satan et la voix de Jésus. Nous ne devons jamais oublier la réalité du grand conflit, car nous avons un ennemi qui agit dans l’ombre pour empêcher les gens de connaître une relation salvatrice avec Jésus.
    Néanmoins, nous pouvons devenir de puissants canaux pour aider les gens à reconnaître la voix de Jésus. Il parle à travers la nature (encore aujourd’hui malgré les ravages de la Chute), par des circonstances providentielles, par l’influence du Saint-Esprit, par des gens spirituels, et par sa Parole. Ellen G. White, Le meilleur chemin, p. 75-80.

    De la même manière que nous reconnaissons cette voix et lui obéissons, nous pouvons devenir des guides pour les autres en ce sens. Jésus nous a mis en garde autrefois : des aveugles guidant des aveugles (voir Mt 15.14), c’est bien la dernière chose que nous voulons.
    Pourquoi Jésus avait-il ce pouvoir d’attraction ? C’est parce qu’il est difficile de résister à son don de lui-même. Quand nous, qui sommes son corps, mettrons l’égoïsme de côté, et que nous nous revêtirons d’une nature de serviteur, en le laissant vivre sa vie en nous, d’autres seront attirés par cet appel du Christ qui vit en nous.

    En tant que représentants du Bon Berger, nous devons refléter les aspects de son ministère quand nous disons aux autres de le suivre. La sincérité dans les paroles, ainsi qu’un service authentique qui reflète l’amour désintéressé de Jésus, peuvent ouvrir les oreilles de ceux que nous servons et abattre les murs entre le quartier et l’église.

    Citez des manières concrètes dont vous pouvez aider les autres à entendre la voix du Berger.


    VOTRE GUIDE EDS ICI 
    EDSGuide3T2016 74<< VERSION PDF
    EDS Guide 3T2016 74 VERSION MP3 >>