EDS – Samedi 13 aout – JÉSUS TÉMOIGNE SA SYMPATHIE

SABBAT APRÈS-MIDI

Étude de la semaine :
2 R 13.23 ; Ex 2.23-25 ; Lc 7.11-16 ; 1 Jn 3.17 ; Jn 11.35 ; Rm 12.15 ; 2 Co 1.3,4.

Verset à mémoriser :
« Quand il sortit de la barque, il vit une grande foule, en eut compassion et guérit les infirmes qui s’y trouvaient. » (Matthieu 14.14.)

Peut-on faire plus tragique ? Une jeune fille de dix-sept ans, semblable à la majorité des jeunes filles de son âge, mais en proie à davantage de difficultés, s’est suicidée. Qui peut imaginer la détresse de ses parents ?
Leur pasteur est venu chez eux. Il s’est assis avec eux dans le salon, et pendant un long moment, il n’a rien dit. Il s’est simplement immergé dans leur chagrin. Puis, lui, le pasteur, s’est mis à sangloter. Il a pleuré sans se retenir, jusqu’à ce qu’il n’ait plus de larmes. Puis, sans dire un mot, il s’est levé et il est parti.
Quelque temps plus tard, le père lui a dit combien il avait apprécié ce qu’il avait fait. Lui et son épouse, à ce moment-là, n’avaient pas besoin de mots, de promesses, de conseils. La seule chose dont ils avaient besoin, à ce moment-là, c’était de compassion. « Vous n’imaginez pas combien votre marque de sympathie nous a touchés », dit-il au pasteur.
Sympathie signifie « avec pathos », et « pathos » est lié à la pitié, à la tendresse ou au chagrin. Cela signifie être « avec » quelqu’un, mais de manière profonde. Faire preuve de sympathie envers les chagrins de quelqu’un porte la question de « se mêler aux autres » à un tout autre niveau. La sympathie, la compassion, c’était également un moyen crucial pour Jésus d’atteindre les gens.


VOTRE GUIDE EDS ICI 
EDSGuide3T2016 52<< VERSION PDF
EDS Guide 3T2016 52 VERSION MP3 >>

13

Les commentaires sont fermés