EDS – Mercredi 31 Août – La valeur du capital social

Les églises sont principalement des groupes bénévoles, qui fonctionnent avec des budgets limités. Le capital social est un atout majeur qui augmente les chances pour votre église d’atteindre des objectifs importants qu’il serait difficile d’atteindre seule.
Un exemple de capital social : cette ancienne tradition qui fait que des fermiers aident d’autres fermiers à rentrer leurs récoltes. Chaque cas est unique, mais quand c’est faisable et concret, nous pouvons coopérer avec d’autres pour remplir nos objectifs.

Lisez Néhémie 2.1-9. Quel fut la conséquence de la confiance que le roi Artaxerxès avait en Néhémie ?

« Dans le besoin, il avait recours à ceux qui étaient capables de lui venir en aide. Dieu est toujours prêt à toucher le coeur des hommes qui détiennent les biens de ce monde pour que ceux-ci servent à la cause de la vérité. Les serviteurs de Dieu qui travaillent pour le Maître doivent profiter de l’aide offerte par les hommes, sur l’instigation du ciel. […] Les donateurs peuvent ne pas posséder la foi en Christ et n’avoir aucune connaissance de sa Parole, mais leurs dons ne doivent pas être refusés pour cela. » Ellen G. White, Prophètes et rois, p. 481.
Fascinant. Dans ce cas précis, Dieu a agi dans le coeur de païens pour faire avancer son oeuvre. Cela devrait nous enseigner une leçon importante. Nous devons être disposés à travailler avec les autres, même ceux qui ne partagent pas notre foi, ou qui ne croient en rien, si cela fait avancer la cause de Christ. Nous devons bien sûr être prudents dans les alliances que nous contractons avec les autres, mais nous pouvons en revanche travailler avec ceux dont la contribution peut aider grandement dans ce que nous voulons faire pour le bien de la communauté dans son ensemble.
Souvent, les gouvernements ou même les entreprises privées ou les individus, impressionnés par notre travail humanitaire, proposent leur aide. Cette aide ne doit pas être automatiquement acceptée ni automatiquement rejetée. Il faut plutôt examiner les choses au cas par cas dans la prière, avant de prendre une décision.

Citez des manières de bâtir du « capital social » au sein de la population, et qui pourraient par la suite avoir des bénéfices positifs, non pas pour vous-mêmes, mais pour les autres ?


VOTRE GUIDE EDS ICI 
EDSGuide3T2016 70<< VERSION PDF
EDS Guide 3T2016 70 VERSION MP3 >>

Les commentaires sont fermés