Méditation – 8 juillet 2016 – Enseignement sur le mariage

Des Pharisiens vinrent le mettre à l’épreuve en lui demandant : Est-il permis à un homme de répudier sa femme pour n’importe quel motif ? Il répondit : N’avez-vous pas lu que le Créateur, dès le commencement, les fit homme et femme et qu’il dit : C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux seront une seule chair. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Que l’homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni ! Matthieu 19.3-6

Les réponses que Jésus apporta aux questions de Pierre et à celles des chefs juifs sont deux sources majeures d’enseignements pour nous aujourd’hui. Les Juifs essayèrent de piéger Jésus au sujet du mariage, et ce fut l’occasion pour lui de développer cinq idées à ce propos.
Premièrement, Dieu lui-même créa l’institution du mariage. Le mariage est un projet voulu par Dieu plutôt qu’un contrat social. Deuxièmement, le mariage est une alliance entre deux personnes de sexe différent. Dieu « les fit homme et femme ». Il ne voulait pas d’un monde unisexe. Michael Green souligne qu’il y a « une différence et une complémentarité voulues par Dieu entre les sexes. Ceci est tellement évident qu’il faut se contenter de le rappeler aujourd’hui, alors que l’homosexualité semble être une alternative tout à fait acceptable au mariage ».

Troisièmement, le mariage doit être quelque chose de permanent : « les deux seront une seule chair ». À l’origine, le Créateur voulait que les relations conjugales puissent rester intactes dans sa création parfaite. Malheureusement, dans notre monde qui est loin d’être parfait, toutes les unions ne correspondent pas aux critères divins. Le divorce n’est pas l’idéal de Dieu.

Quatrièmement, le mariage est exclusif. « Les deux » sont appelés à devenir une seule chair, et non trois, quatre ou cinq personnes. Un couple est formé d’un homme et d’une femme. Cet idéal exclut la possibilité d’entretenir des liaisons extra-conjugales qui semblent séduisantes à tant de gens, ou la polygamie qui existait dans le passé. Manifestement, en autorisant la polygamie dans l’Ancien Testament, Dieu fit une concession qui était loin d’être idéale aux habitudes établies et aux faiblesses humaines. Cinquièmement, le mariage permet de créer une famille nucléaire. La relation conjugale implique de quitter ses parents et de s’unir à son conjoint. Ainsi, le mariage devient la plus forte et la plus importante de toutes les relations humaines.

Prenons le temps, aujourd’hui, de nous arrêter et de remercier Dieu pour l’institution du mariage. C’est aussi une excellente occasion pour ceux qui sont mariés de renouveler leur engagement l’un vis-à-vis de l’autre et, pour ceux qui envisagent de se marier, de réfléchir sérieusement aux implications sacrées de ce don divin. Notre Dieu désire rendre tous les mariages plus heureux, guérir les relations brisées et pardonner ceux qui se sont éloignés de cet idéal divin.


Retrouvez le livre de méditation ici >> Tournez les yeux vers Jésus 

Les commentaires sont fermés