EDS – Mardi 19 juillet – L’église : une source de vie

« Partout où le torrent arrivera, tous les êtres vivants qui grouillent vivront ; il y aura une grande quantité de poissons, […] et il y aura de la vie partout où arrivera le torrent. » (Ez 47.9.) La prophétie d’Ézéchiel illustre que là où arrive le torrent qui vient de l’église de Dieu, il y a la vie. Ézéchiel 47.10 ajoute à l’étonnement de la scène. Quelle étrange vision cela a dû être : les rives d’une étendue d’eau connue pour être dépourvue de poissons, car rien ne peut y vivre, deviennent tout à coup un endroit très poissonneux où les pêcheurs lancent leurs filets.
Cette prophétie signifie que par la puissance de Dieu qui agit dans son peuple, la vie peut exister là où, auparavant, il n’y en avait aucune. « Là où Dieu est à l’oeuvre, il n’y a pas de situation désespérée, pas de catégorie de gens qui sont au-delà de la rédemption, pas d’héritage d’un passé malheureux qui nous condamne à un avenir livré au désespoir. » [The Interpreter’s Bible, Nashville : Abingdon Press, 1956, vol. 6, p. 328.]
La grâce étonnante de Dieu fait des choses étonnantes, pour quiconque veut bien l’accepter. À nouveau, nous sommes face au message de l’évangile. Dieu, à travers nous, peut donner de l’espoir à ceux qui sont découragés, abattus, desséchés, et mourants, physiquement et spirituellement.

Comparez Ézéchiel 47.12 et Apocalypse 22.1,2. Que nous disent ces deux passages sur le destin ultime de ceux qui sont guéris et ramenés à la vie par Jésus à travers son église ?
Un jour, le peuple de Dieu, y compris des habitants du quartier que Dieu aura guéris et ramenés à la vie par l’intermédiaire du désintéressement de membres d’église, sera sur la nouvelle terre, là où se trouve un autre torrent, mais qui coule cette fois du trône de Dieu. Il n’y aura pas de déserts, de sécheresse, ni de mort là-bas.
Entretemps, tandis que nous attendons cette réalité bénie, Dieu veut que ses églises soient des lieux d’où coulent guérison et vie en abondance pour la population. Il veut agir à travers nous pour rafraîchir et transformer nos déserts, et les « mers Mortes » de notre secteur, en leur apportant une vie abondante en Jésus (Jn 10.10), ce qui est le message adventiste.

Le prophète Amos dresse un tableau similaire à Ézéchiel 47.
Lisez Amos 5.24. Quel est le rapport entre cette description et le rôle de votre église parmi la population ? Comment votre église peut-elle concrètement devenir un torrent de vie là où vous êtes ?


VOTRE GUIDE EDS ICI 
EDSGuide3T2016 27<< VERSION PDF
EDS Guide 3T2016 27 VERSION MP3 >>

 

Les commentaires sont fermés