Méditation – 3 juin 2016 – L′homme malhonnête rencontre Jésus

Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, descends vite ; il faut que je demeure aujourd’hui chez toi. Tout joyeux, Zachée descendit vite pour le recevoir. En voyant cela, tous maugréaient : Il est allé loger chez un pécheur ! Luc 19.5-7 

Le fait que Zachée, l’homme le plus détesté de la ville, soit contraint de monter dans un arbre dut beaucoup amuser les citoyens de Jéricho, ce qui les intéressa probablement autant que la venue de Jésus. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’on voit un homme richissime comme Zachée remonter les pans de ses vêtements pour grimper dans un arbre.

À vrai dire, Zachée n’avait pas vraiment le choix s’il voulait voir Jésus. J’imagine qu’il avait déjà essayé de l’apercevoir depuis le chemin. Il était petit, il avait donc certainement essayé de se frayer un chemin à travers la foule. Cela aurait pu marcher pour quelqu’un d’autre, mais je pense que les gens ne se privèrent pas de lui donner des coups de coude et des coups de pied, une façon pour eux de se venger de la malhonnêteté de Zachée. Ce fut une belle occasion pour la foule en colère, mais un mauvais jour pour Zachée. Il n’avait que ce qu’il méritait.
Cependant, lui aussi avait des besoins. Il souhaitait notamment voir Jésus, même s’il savait que leur relation n’irait pas plus loin. Après tout, les Juifs considéraient que les collecteurs des taxes étaient impurs. Non seulement ils travaillaient pour les Romains qu’ils détestaient, mais ils leur extorquaient l’argent qu’ils avaient gagné à la sueur de leur front. Les collecteurs des taxes n’étaient donc même pas autorisés à entrer dans une synagogue.

La solution ? Monter dans l’arbre. Quelque chose d’incroyable se produisit alors : Jésus s’arrêta au pied de l’arbre et il s’invita à dîner chez cet homme pécheur. Tout le monde fut choqué, mais personne ne le fut autant que Zachée. En réalité, la foule n’était pas seulement choquée, elle était scandalisée. Elle protesta, affirmant que ce soi-disant prophète allait tout simplement se rendre chez un escroc.

Comme dans Luc 15, nous constatons que les scribes et les Pharisiens se mirent à maugréer une fois de plus, mais cette fois Jésus n’était pas en train de raconter des paraboles. Il s’agissait de la vie réelle. Il connaissait les besoins des personnes qu’il rencontrait. Le but de sa vie était justement de répondre à leurs besoins. Zachée n’était pas seulement l’homme le plus riche de la ville, mais également le plus seul. Or, en Jésus, il trouva un ami. La bonne nouvelle, c’est que Jésus est désireux d’être notre ami à tous, si nous faisons preuve d’humilité et le laissons entrer chez nous.


Tournezlesyeux<< Retrouvez le livre de méditation « Tournez les yeux vers Jésus » ici

Les commentaires sont fermés