Méditation – 20 juin 2016 – La nature du Messie

Dès lors, Jésus commença à montrer à ses disciples qu’il lui fallait aller à Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué et se réveiller le troisième jour. Matthieu 16.21

Désormais, il était évident qu’Israël, en tant que peuple, n’accepterait pas Jésus comme le Messie. Ainsi, Jésus devait accomplir une dernière tâche essentielle : préparer les disciples à sa mort.

Le texte de Matthieu 16.21 l’explique très clairement. Chaque élément a son importance. Jésus devait :

  1. « aller à Jérusalem » ;
  2. « souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes » ;
  3. « être tué » ;
  4. et « se réveiller le troisième jour »

Bien sûr, il avait déjà eu l’occasion de parler de tout cela. Désormais, le temps était venu de le faire plus clairement, ce qui explique l’expression « Jésus commença ». Il devait enseigner ces choses ouvertement et explicitement.

Une question se pose alors : pourquoi Jésus choisit-il ce moment précis pour insister sur les faits qui allaient se produire ? L’explication est simple. Le fait que Pierre ait déclaré que Jésus était le Christ, le Fils du Dieu vivant, montre que lui et les autres disciples commençaient à comprendre. Désormais, ils savaient qui était Jésus. Cependant, c’était une chose de confesser que Jésus était le Messie, mais une autre de comprendre la nature de la mission du Messie. Les disciples avaient des images de gloire et de triomphes en tête, mais Jésus savait que le rejet et la mort l’attendaient. En voyant les chefs religieux comploter contre lui, il comprit qu’il devait impérativement expliquer à ses disciples en quoi consistait exactement sa mission.

Pourquoi était-ce urgent ? Si Jésus n’instruisait pas ses disciples sur sa mort à venir, cet événement aurait totalement anéanti leur foi. Même en le sachant, leur foi vacilla. Ainsi, il voulait leur en parler avant que tout cela ne survienne, afin qu’ils puissent croire à tout ce qu’il leur avait dit (Jean 13.19).

Jésus n’aurait pas pu dire ces choses à ses disciples plus tôt. S’il l’avait fait, ceux-ci l’auraient aussitôt rejeté, en raison de la conception qu’avaient tous les Juifs sur la nature du Messie. Ils auraient refusé de croire parce qu’ils auraient pensé que Jésus ne savait pas de quoi il parlait. Mais désormais, parce qu’ils savaient qui il était, Jésus pouvait leur expliquer en quoi consistait sa mission.


Tournezlesyeux<< Retrouvez le livre de méditation « Tournez les yeux vers Jésus » ici

Les commentaires sont fermés

%d blogueurs aiment cette page :