EDS – Mercredi 29 juin – Restauration en Jésus

« Mes enfants, pour qui j’éprouve de nouveau les douleurs de l’accouchement, jusqu’à ce que le Christ soit formé en vous… » (Galates 4.19.)
À l’origine, nous avons été créés parfaits et complets dans un monde parfait et complet.
Malheureusement, ce paradis d’avant la Chute a été perdu à cause du péché, et le monde tel que nous le connaissons est rempli de mort, de violence, de souffrance, de peur, et d’ignorance. Le plan du salut a été conçu afin de ramener ce monde dans sa perfection originelle. Christ est venu afin de regagner ce qui a été perdu à la Chute.

« Au commencement, Dieu créa l’homme à son image et l’enrichit de facultés nobles et bien équilibrées. Par la chute et ses conséquences, ces dons ont été pervertis. Le péché a souillé et presque oblitéré l’image de Dieu en l’homme. C’est pour restaurer cette image que le plan du salut a été formé et qu’un temps d’épreuve nous a été accordé. Revenir à notre perfection originelle, tel est l’objet principal de la vie présente et le vrai but de l’éducation. » Ellen G. White, Patriarches et prophètes, p. 584.

Certes, cette restauration ne sera complète qu’avec le nouveau ciel et la nouvelle terre, mais le processus a d’ores et déjà commencé en nous !

Lisez Galates 4.19.

Quelles que soient ses préoccupations immédiates, quel point important Paul soulève-t-il ici ?

Dans Hébreux 1.3, Christ lui-même est présenté comme l’image de Dieu, « l’expression de sa personne » (S21 ; comparez avec Jn 14.9 ; 2 Co 4.4 ; Col 1.15). Il souhaite s’unir avec nous afin de restaurer l’image de Dieu en nous. Si nous y consentons, Christ, l’image de Dieu, peut vivre en nous : « Christ en vous, l’espérance de la gloire » (Col 1.27).
L’expérience finale de restauration à son image aura lieu au retour de Jésus (voir 1 Co 15.49 ; 1 Jn 3.2). Mais quand Christ est en nous, et que nous sommes en Christ, le processus de restauration à l’image de Dieu commence ici-bas. Quand cela arrivera, nous aurons à coeur d’amener ceux qui nous entourent à celui qui peut les restaurer eux aussi.

Bien que cette oeuvre de restauration commence dès aujourd’hui en nous, pourquoi devons-nous toujours garder à l’esprit que cette restauration ne sera pas totalement achevée avant le retour de Jésus ?

VOTRE GUIDE EDS ICI 
EDSGuide3T2016 7 << VERSION PDF
EDS Guide 3T2016 7 VERSION MP3 >>

Les commentaires sont fermés