EDS – Mardi 7 juin – La ruine de Jérusalem

Lisez Matthieu 24.15-22.

De quoi parle Jésus ? À nouveau, quel genre de tableau brosse-t-il en réponse aux questions qu’on lui pose ?

On comprend généralement « l’abomination de la désolation » (Colombe) comme un genre de sacrilège ou de profanation de ce qui est sacré. Jésus parle de toute évidence de la destruction de Jérusalem, qui allait avoir lieu en 70 de notre ère. Comme nous l’avons vu hier, Jésus mêle sa description de cet évènement à ceux qui se produiront dans le monde avant son retour. « Le Christ vit en Jérusalem un symbole de notre monde endurci dans son incrédulité et sa rébellion, fonçant tête baissée au-devant des jugements de Dieu. » [Ellen G. White, Le grand espoir, p. 26.]
Et pourtant, dans toute cette désolation, le Seigneur cherche à sauver tous ceux qui le veulent bien. Dans Luc, Jésus dit aux disciples de s’enfuir avant que l’abomination ne vienne : « Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa désolation est proche. Alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes, que ceux qui seront au milieu de Jérusalem s’en retirent, et que ceux qui seront dans les campagnes n’entrent pas dans la ville. Car ce seront des jours de vengeance, pour l’accomplissement de tout ce qui est écrit » (Lc 21.20-22, Colombe).

Quand les chrétiens de Jérusalem ont vu cela arriver, ils ont fui la ville comme Jésus le leur avait dit, tandis que la majorité des Juifs restèrent sur place et périrent. On estime que plus d’un million de Juifs sont morts pendant le siège de Jérusalem, avec plus de quatre-vingt-dix-sept mille prisonniers. « Mais, pendant un répit temporaire, quand les Romains levèrent leur siège de Jérusalem, contre toute attente, tous les chrétiens s’enfuirent, et on dit qu’aucun d’entre eux ne perdit la vie. Ils trouvèrent refuge à Pella, ville située sur les contreforts à l’est du Jourdain, à environ vingt-sept kilomètres du lac de Galilée. » [The SDA Bible Commentary, vol. 5, p. 499]

Repensez à une époque où quelqu’un vous a averti de quelque chose, et à votre grand désarroi, vous n’avez pas écouté.
Pourquoi est-il si crucial, en plus d’écouter les merveilleuses promesses de la Parole de Dieu, d’écouter également ses avertissements ?


VOTRE GUIDE EDS ICI 
EDSGuide2T2016 76 << VERSION PDF
EDS Guide 2T2016 75 VERSION MP3 >>

Les commentaires sont fermés