EDS – Lundi 6 juin – Les signes de la fin

Après la réprimande de Jésus faite aux chefs juifs qui l’avaient rejeté, Jean 12.20-26 rapporte une demande fascinante. On parle à Christ de Gentils qui veulent « voir Jésus ». Pourtant, ces Gentils ont d’abord posé la question à des Juifs qui sont fidèles à Jésus. Bientôt, c’est à une échelle bien plus grande que quelque chose de semblable allait se produire : certains Juifs rejetteraient Jésus, mais grâce à d’autres, de nombreux Gentils pourraient le connaître. Fascinant : cette requête intervient juste après que Jésus a dit aux chefs que leur maison leur était laissée déserte. Vraiment, l’ancien allait bientôt laisser la place au nouveau, et à ce qui avait toujours été l’intention de Dieu : le salut des Gentils, ainsi que des Juifs.

.Dans Matthieu 24.1-14, quel genre de tableau Jésus brosse-t-il à la fois des croyants fidèles, et du monde en général ?
Jésus donne cette réponse suite aux questions sur le signe de sa venue et de la fin du monde.

« Dans sa réponse, Jésus ne considéra pas séparément la destruction de Jérusalem et le grand jour de sa venue. Il fondit en un même tableau la description de ces deux évènements, laissant aux disciples le soin d’approfondir le sujet. Ceux-ci n’eussent pas été capables de supporter la vue de l’avenir, si Jésus le leur avait dévoilé tel qu’il l’apercevait lui-même. […] Tout ce discours n’était pas destiné aux disciples seuls, mais à ceux qui vivraient dans la dernière période de l’histoire du monde. » Ellen G. White, Jésus-Christ, p. 628.

Une chose est très claire dans la réponse de Jésus : les évènements qui vont précéder son retour ne sont pas beaux à voir. Jésus ne prédit pas une utopie terrestre ou un règne millénaire de paix terrestre. Guerres, trahisons, catastrophes naturelles, une église face à la persécution, de faux christs, et même des faux frères. L’élément le plus positif décrit ici, c’est la promesse que le « royaume sera prêché dans le monde entier » (v.14, Colombe).

Dans Matthieu 24.13, Jésus déclare que « celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé ». 
Que pouvez-vous faire pour demeurer fort spirituellement quand vous traversez de grandes épreuves et des difficultés qui pourraient facilement vous user et vous faire abandonner ? Nous l’avons vu chez d’autres. Serons-nous assez stupides pour croire que cela ne pourra jamais nous arriver ?

VOTRE GUIDE EDS ICI 
EDSGuide2T2016 75 << VERSION PDF
EDS Guide 2T2016 75 VERSION MP3 >>

Les commentaires sont fermés

%d blogueurs aiment cette page :