EDS – Jeudi 16 juin – Le reniement de Pierre

Jésus savait par avance que Judas ferait le choix de le trahir. C’est l’un des nombreux exemples dans la Bible où l’on voit que la prescience de Dieu, qui connaît nos choix, n’empiète pas sur notre liberté. Et non seulement Dieu connaissait la trahison de Judas, mais il savait aussi que Pierre, en dépit de toute sa vantardise, prendrait la fuite en cet instant décisif, puis le renierait.

Lisez Matthieu 26.51-75.

Pourquoi selon vous Pierre a-t-il renié Jésus ?

Nous avons souvent cette idée selon laquelle Pierre a renié Jésus parce qu’il avait peur. Et pourtant, c’est Pierre (d’après Jn 18.10) qui a eu le courage de tirer son épée face aux soldats romains ! Pierre était disposé à agir en héros, jusqu’à ce que Jésus l’arrête. Alors, qu’est-ce qui a bien pu changer entre le moment où Pierre brandit son épée et celui où il affirme ne pas connaître Jésus ? Pourquoi a-t-il dit qu’il n’était pas un disciple ? Pourquoi Pierre dit-il : « Je ne connais pas cet homme ! » (Mt 26.72) ? Peut-être que Pierre a compris que vraiment, il ne connaissait pas cet homme, qu’il ne savait pas pourquoi il était venu, et qu’il ne savait pas ce que signifiait son arrestation. Alors, dans un moment de panique, il nie même l’avoir jamais connu. Peut-être que Pierre a renié Jésus quand il a pris conscience qu’il ne comprenait pas ce que Jésus faisait. Il a laissé tomber en voyant ce qu’il a cru être une défaite de Jésus. Pierre mettait encore trop de foi dans sa propre compréhension plutôt que de la placer en Jésus, et ce, malgré tous les signes incroyables qu’il avait vus, et malgré même sa confession de foi en Jésus comme Christ (Mt 16.16).

Le reniement de Pierre nous montre que tous les miracles du monde ne suffiront pas à nous garder fidèles envers Dieu si nos coeurs ne sont pas totalement abandonnés. Dans le récit de Luc, la troisième fois que Pierre dément être un disciple de Jésus, Jésus lui-même « se retourna et regarda Pierre » (Lc 22.61). Il s’agit du même mot, emblepo, utilisé pour décrire la manière dont Jésus a vu au plus profond de l’âme de Pierre lors de leur première rencontre (voir Jn 1.42).
Quelle espérance retirer de cela concernant l’amour que Dieu a pour nous, même lorsque nous chutons, comme Pierre ici ?

VOTRE GUIDE EDS ICI 
EDSGuide2T2016 85 << VERSION PDF
EDS Guide 2T2016 85 VERSION MP3 >>

Les commentaires sont fermés

%d blogueurs aiment cette page :