• EDS – Dimanche 5 juin – Des guides aveugles

    C’est Jésus lui-même qui avait conduit les enfants d’Israël dans Jérusalem, à main forte et à bras étendu. Sur des ailes d’aigle, il les avait sortis d’Égypte et les avait ramenés à lui. « Vous serez pour moi comme un trésor parmi tous les peuples. Oui, le monde entier est à moi, mais vous serez pour moi un royaume de prêtres, un peuple choisi pour me servir. » (Ex 19.5,6, PDV.)

    En un sens, Jésus avait fait sa demande à Israël sur une très belle montagne appelée le Sinaï. Exode 24 dit que les chefs et les anciens montèrent et « virent le Dieu d’Israël. Sous ses pieds, c’était comme un ouvrage de lapis-lazuli étincelant, comme le ciel lui-même dans sa pureté. […] Ils virent Dieu, puis ils mangèrent et burent » (Ex 24.9-11).
    Christ a tendu la coupe de son alliance à Israël, comme un homme qui offre une coupe à la femme qu’il désire épouser, et à qui il veut donner un avenir merveilleux. Israël a reçu la coupe en disant : « Je le veux, je veux vivre éternellement avec toi dans le pays promis ».

    En gardant cela à l’esprit, lisez à présent Matthieu 23.

    • Que dit Jésus aux chefs d’Israël ?
    • Quel avertissement est donné ?
    • Et, plus important encore, quelles leçons tirer pour nous-mêmes des réprimandes qu’il leur a adressées ?
    • Comment s’assurer que nous ne devenons pas coupables des mêmes fautes ?

    Matthieu 23 constitue le dernier plaidoyer désespéré de Jésus pour que sa bien-aimée se réconcilie avec lui. Mais sa bien-aimée le quitte. Il accepte sa décision, et pour la dernière fois, il sort de leur maison : le temple. « Voici : votre maison vous est laissée déserte » (Mt 23.38, Colombe). Alors que Jésus quitte le temple, ce dernier devient désert, vide, abandonné, comme le désert dont le Seigneur avait sauvé Israël.
    Une grande transition dans l’histoire du salut était sur le point de se produire, et ces chefs, ainsi que ceux qu’ils allaient entraîner dans la tromperie, allaient passer à côté. Entre-temps, des Juifs, et bientôt des Gentils, ouverts à la direction du Saint-Esprit, allaient continuer la grande oeuvre et la vocation d’Israël. Ils allaient devenir la véritable descendance d’Abraham et des « héritiers selon la promesse »
    (Ga 3.29). Nous aussi, aujourd’hui, nous faisons partie de ce même peuple, avec le même appel divin.

    VOTRE GUIDE EDS ICI 
    EDSGuide2T2016 74 << VERSION PDF
    EDS Guide 2T2016 74 VERSION MP3 >>