La stévia

stevia-1024647_640La stévia rebaudiana, communément connu sous le nom Stévia, feuille douce, feuille sucrée. Ces feuilles du Paraguay sont remarquablement sucrées. A un moment où les édulcorants alternatifs sont très demandés, la Stévia fait son entrée sur scène avec les autres acteurs, des édulcorants. Ce substitut de sucre est naturel (non synthétique) et à zéro calorie.

En outre, les extraits aqueux de la Stévia sont jusqu’à 300 fois plus sucrés que le saccharose et le goût dure plus longtemps que le saccharose. Le goût sucré est le résultat de deux glycosides similaires (stévioside et rébaudioside A) que l’on trouve dans les feuilles de la plante.

Est-ce utile pour le diabète et l′hypertension artérielle ?

Pendant des siècles, les habitants du Brésil et du Paraguay ont utilisé la Stévia comme un traitement pour le diabète de type 2 et comme édulcorant dans les tisanes médicinales pour traiter diverses affections. La Stévia a un effet négligeable sur la glycémie, de sorte qu’il est attrayant comme édulcorant naturel pour la gestion du diabète et le syndrome métabolique, et pour une utilisation dans les régimes où les glucides sont contrôlés.

Maintenant, un essai clinique récent, effectué sur une durée d’un an, a révélé que les personnes hypertendues qui ont consommé 250 mg de stévioside trois fois par jour ont connu une baisse de 10% de leur pression artérielle.

Au Japon, en Chine et en Corée la stévia a été utilisé dans les aliments et les boissons sans alcool pendant de nombreuses années comme une alternative aux édulcorants artificiels telle que saccharine et le cyclamate, qui sont soupçonnés d’être cancérigènes. La Stévia a également été utilisé en Amérique du Sud depuis des siècles. La large utilisation de la stévia a été sans effets nocifs apparents.

Substance sanitaire

En 2006, l’Organisation mondiale de la Santé a évalué la stévia et n’a trouvé aucune preuve que ses composés sucrés ont une activité cancérigène. Cependant, la recherche continuera d’examiner la stévia pour voir s’il y a un risque potentiel à long terme.

La stévia s′invite à votre table

La stévia, a été vendu aux États-Unis comme un supplément nutritionnel pendant un certain temps, il a été récemment approuvé comme édulcorant pour les aliments et les boissons. Elle est disponible sous forme liquide et sous forme de poudre. (La stévia étant très sucrée, la poudre est souvent diluée avec des agents gonflants et des fibres, pour le rendre plus facile à utiliser.)

Avec le rébaudioside A, découvert plus tard, ils sont les deux composés principaux responsable de la saveur sucrée de la feuille. Le rébaudioside A est obtenue par extraction à l’eau et purifié, afin de le séparer du stévioside dont le profil sucrant est moins intéressant. [Wikipedia] La Rebiana est le nom commercial de ce nouveau produit.

La Truvia est un édulcorant de table contenant de la Rebiana (a publié récemment «CARGILL / www.cargill.fr, le premier producteur de sirops de maïs ») ; et www.purevia.fr est une version publiée par www.wholeearthsweetener.com, le fabricant de l’édulcorant EQUAL / www.equal.com

Coca-Cola et Pepsi-Cola ont annoncé, tous les deux, qu’ils utiliseront les édulcorants à base de stévia, et d’autres entreprises ne manqueront pas de suivre.

Conclusion

Stévia est une alternative sûre au sucre. Comme tous les agents édulcorants, il doit être utilisé avec modération.

Winston J. Craig, Ph.D., RD, est professeur de nutrition à l'Université Andrews à Berrien Springs, Michigan. - Publié par: administrateur // Herbes électriques // Diabète , Stévia , Édulcorant // 1 juillet 2009  - See more at: http://www.vibrantlife.com/?p=134#sthash.UxWwOi9u.dpuf

DIABÈTE

Le diabète est une des maladies les plus répandues dans le monde. Deux cent cinquante millions de personnes en sont atteintes, mais beaucoup présentent la forme légère de la maladie sans le savoir.

 

Les commentaires sont fermés