Six exercices de mémoire pour votre cerveau surchargé


Je vous avoue que ma mémoire est assez sommaire. Alors que j’oublie rarement l’anniversaire d’un ami (grâce à Facebook !), Je suis terrible avec des noms. Et puis il y a la question de mes clés de voiture, que j’égare toujours. Il suffit de demander mon mari s’il peut vous les trouver à ma place « parfois je triche » et « je l’amène dans un jeu de piste », lui laissant la tâche de trouver le miennes.

Mes défauts de mémoire ne sont pas uniques. Compte tenu de tous les milliers d’éléments d’information que nous avons tendance à ne pas conserver tout, des numéros d’identification personnels et des mots de passe de sites Web (je dois au moins en avoir une douzaine), la liste des courses et les anniversaires-est-il étonnant que nous oubliions parfois ? Même à l’ère des smartphones et des rappels de calendrier électronique, nous égarons nos portefeuilles, nous laissons le parapluie sur la table de cuisine, et d’oublier de renvoyer le « bonjour » de notre nouveau voisin qui se promène.

Pour aider leurs cerveaux déjà surchargés, les gens occupés sont venus avec quelques idées assez inhabituelles pour se souvenir des choses.

  • Mary Beth Klatt de Chicago écrit des rappels sur sa main,
  • Un résident de l’Oregon avoue mettre Post-it dans une paire de ses chaussures.

La vérité est, qu’il n’y a pas d’importance de comment votre « aide-mémoire » est fait, même si celui-ci semble absurde, garder-le aussi longtemps que cela fonctionne.

Ces techniques excentriques sont en fait de bonnes idées, dit Alan Searleman, Ph.D., professeur de psychologie à l’Université St. Lawrence à Canton, New York. Utilisation des soi-disant « aides à la mémoire externe » est l’un des moyens les plus faciles et des plus efficaces pour stimuler vos rappels.

« Le meilleur souvenir pâlit face à l’encre », explique Searleman. « Si vous laissez un rappel physique, il sera vraiment difficile d’oublier quelque chose. » Parce que les aides de mémoire externes sont évidents, ils s’imposent moins mentalement et libèrent vos «ressources cognitives» (votre cerveau, en d’autres termes) pour des choses plus importantes, dit Searleman.

Pour vous aider à mémoriser les choses importantes dans la vie, nous avons englobé des exercices de mémoire qui ont été testé et il est vrai que certaines personnes ne jurent que par eux. Il suffit de regarder leur impact dans la journée.

Exercice de mémoire N°1 : Les inoubliables post-it

Oui, vous pouvez vous envoyer un rappel par e-mail ou dicter une note sur votre téléphone. Mais beaucoup de gens comptent encore sur ces fameux Post-it ou ces notes qui apparaissent sur les réfrigérateurs, les miroirs de salle de bains, et les écrans d’ordinateur aux couleurs vives et « collantes ».

Un couple marié Micki et Jerry Hendricks de Morris, Illinois, ne pense pas qu’ils pourraient vivre sans eux. « Je les ai mis partout, » dit Micki. « Je vais en laisser un sur le miroir dans la salle de bain ou sur le téléphone, donc je vais le voir dans la matinée. Ou je vais mettre un post-it sur le tableau de bord de la voiture si je dois noter des courses à retenir. Son mari aussi, Jerry, les utilise bien ». Il en a même collé un sur le l’écran de sèche-linge où il est écrit : « S’il vous plaît nettoyer le filtre après chaque utilisation ! »

Klatt préfère la main que les post-it. « J’utilise un marqueur pour marquer un « X » ou un point sur ma main, » dit-elle. « Les gens me taquinent à ce sujet, mais il fonctionne, et c’est ce qui est le plus important. Je le fais surtout pour me rappeler de déplacer ma voiture première chose le matin, si je suis garé sur une place payante. Sinon, je risque de prendre une amende. »

Exercice de mémoire N°2 : C′est une chose qui vous appartient.

6839340823_1955d021e4_nMettez quelque chose sur place, et vous serez forcé de vous rappeler pourquoi il n’est pas là où à qui ça appartient. Un résident de la Californie, Jenny Forsberg Meyer, a utilisé cette technique pour aider son mari à se rappeler de sa gamelle pour le travail. Elle a suggéré qu’il mette ses clés de voiture dans le réfrigérateur au-dessus de sa gamelle et cela a fonctionné !

Même une simple boîte de mouchoirs peut faire l’affaire. Un habitant du Wisconsin se repose sur la boîte de mouchoirs pour stimuler sa mémoire : S’il pense à quelque chose dans le milieu de la nuit qu’il a besoin de se rappeler le lendemain matin, il fait tomber sa boîte de Kleenex de la table de chevet. Puis, dans la matinée, ça lui déclenche la mémoire de ce qu’il aurait autrement oublié.

Exercice de mémoire N°3 : Les alarmes de rappel pour moi. . . Mais pourquoi ?

Définissez une alarme pour se souvenir d’une réunion ou d’un rendez-vous est une excellente idée, aussi longtemps que vous vous souvenez de ce que l’alarme vous rappelle ! Utilisez un logiciel comme Outlook qui vous invite non seulement de vous rappeler de « quand vous êtes censé faire quelque chose », mais en plus, vous rappelle exactement ce qu’est cette chose.

Exercice de mémoire N°4 : Une liste de tâches

Une des façons les plus faciles d’éviter d’oublier quelque chose est de garder une « liste principale » en un seul endroit. Que vous optiez pour un calendrier mural simple ou un choix plus technologique, comme un smartphone avec toutes les applications imaginables, la technologie importe moins que l’idée d’avoir un endroit où vous laisser des notes, des rappels et des listes.

Exercice de mémoire N°5 : Le jeu des noms

Sans aucun doute, les soucis de mémoire les plus embarrassants se produisent lorsque vous avez rencontré quelqu’un de nombreuses fois et n’avez qu’une ébauche de qui ils sont. Ce n’est pas un signe précoce de la sénilité : relier les visages avec des noms est la perte de mémoire le plus commune, dit Searleman. Prenez une personne de Californie qui mange souvent dans une sandwicherie à proximité. Alors que le propriétaire du magasin le salue toujours par son nom, il ne pourrait jamais retourner la courtoisie parce qu’il ne se rappelle pas du nom du propriétaire.

Déterminé à briser les mauvaises habitudes, il a décidé de penser à une façon de se rappeler du nom du propriétaire, qui était Paul. Il imaginait Paul McCartney, son Beatle préféré, et se souvient de son nom depuis. Il a été en mesure de se rappeler le nom de Paul parce qu’il a fait une association avec elle, explique le Prof. Searleman.

Une autre technique qui fonctionne bien est appelée technique d’imagerie visage=nom. « Vous prenez le nom de la personne, le transformer en un objet concret, et imaginez l’interaction avec le visage ou la tête de la personne. L’image la plus bizarre ou la meilleur. (Cela met le nom de la personne en « code visuel »), ce qui est plus facile pour nous de nous rappeler. » Vous avez le nom de la personne grâce à un code verbal, vous liez ainsi la personne à quelque chose de visuel. « La meilleure façon de le faire est de faire un lien visuel entre les deux. », dit le Prof. Searleman. Ainsi, vous pourriez imaginer une boule de neige à la place de la tête de votre nouveau voisin, Elizabeth Neige. Ou imaginez Robert Dupont assis au bord d’un pont, comme les deux mots semblent similaires.

Pourtant, ce jeu n’est pas à toute épreuve. Donc, si vous devez présenter deux personnes à l’autre et ne pouvez pas vous souvenir de leurs noms, utilisez le déménagement d’urgence du Professeur Searleman sortir d’une situation difficile. « Regardez les gens et dite « Que savez-vous l’un de l’autre ? » – Et rien d’autre », dit-elle. Si vous restez calme, les deux personnes vont se présenter l’une et l’autre, et vous vous sauver de l’embarras.

Exercice de mémoire N°6 : Ils s’attachent (littéralement)

Le mari de Charlotte Gnessin était tellement fatigué par son habitude d’égarer ses clés, qu’il a été amené à inventer une solution. « Je perdais mes clés en permanence et ça me rendais fou », explique Gnessin. « Il a trouvé alors ce gadget avec un cordon élastique rétractable qu’il a fixé à l’intérieur de son portefeuille. « Je n’ai pas perdu mes clés pendant les deux mois que je l’ai eu. » Pendant qu’il conduisait il avait ce cordon attaché à son portefeuille et ça peut sembler un peu bizarre, mais lui ne s’en soucie pas.

« Il a fallu un certain temps pour s’y habituer, mais cela fonctionne », dit Gnessin. « Je dis souvent qu’à nous deux, nous avons un bon cerveau, pour trouver quelque chose qui fonctionne toujours.»

Ne vous sentez pas coupable si vous devez compter sur des Post-it ou un téléphone qui bip tout le temps pour vous rafraîchir la mémoire. Nous avons tous besoin d’un peu d’aide maintenant. Une mémoire imparfaite est souvent et tout simplement le signe d’une vie bien remplie, et aujourd’hui il y a beaucoup de technologies pour vous aider à gérer tout cela, sans rien oublier.

Kelly James-Enger écrit sur la santé et le bien-être de chez lui à Downers Grove, Illinois. - Publié par: administrateur // santé mentale // 3 août 2015.

UN ESPRIT POSITIF

Un esprit positif – fournit des outils face aux défis que souvent nous affrontons. En un seul volume, ce manuel propose un catalogue complet de situations problématiques que nous rencontrons tous. Pour affronter ces situations le Docteur Melgosa présente des techniques précieuses de prise en charge personnelle.

Les commentaires sont fermés