EDS – Samedi 19 mars – Rédemption

SABBAT APRÈS-MIDI

Étude de la semaine :
Ap 20.1-3 ; Jr 4.23-26 ; 1 Co 4.5 ; Ap 20.7-15 ; Ph 2.9-11 ; 2 P 3.10.

Verset à mémoriser :
[Dieu] essuiera toute larme de leurs yeux, la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. »
(Apocalypse 21.4.)

Les gens demandent souvent pourquoi le mal est apparu au départ.
Au coeur de la réponse se trouve la liberté. La véritable liberté, la véritable liberté morale comporte des risques, car si les personnes (ou les êtres) sont véritablement libres, alors ils doivent avoir la possibilité de choisir de faire le mal.

Très bien, mais une autre question se pose : pourquoi dans ce cas Dieu ne les a-t-il pas simplement exclus quand ils ont fait le mal, pour nous épargner à nous autres les horribles conséquences de la rébellion ?
La réponse va au coeur du grand conflit. Comme nous le verrons cette semaine, le Seigneur gère une sorte de gouvernement « transparent », et bien que beaucoup de choses le concernant, ainsi que ses voies, demeurent mystérieuses, il va résoudre le grand conflit d’une manière qui mettra à jamais un terme à toutes les interrogations sur son sacrifice, sa bonté, sa justice, son amour, et sa loi.

En effet, nous aurons mille ans pour trouver les réponses, en tous cas les réponses concernant le sort des perdus (nous aurons l’éternité pour tout le reste). Après le retour de Jésus, les rachetés vivront et régneront avec Christ pendant mille ans. Et, plus incroyable encore, ils auront un rôle actif à jouer dans le jugement. Jetons un coup d’oeil aux étapes finales de cette longue tragédie qu’est le grand conflit.
Étudiez la leçon de cette semaine pour le sabbat 26 mars.

COMMANDEZ VOTRE GUIDE EDS ICI 

Les commentaires sont fermés

%d blogueurs aiment cette page :