QUE FAIRE DE L’INSOMNIE ?

 

Par Allan Handysides, MD, MB, ChB , Directeur retraité du Département des Ministères de la Santé, Conférence générale de adventistes du septième jour, Peter Landless, MB, BCH MMed, FCP (SA), FACC, FASNC , Directeur des ministères de la santé pour la Conférence générale de adventistes du septième jour

4098569663_6caaed8b85_b

Question : Depuis ces deux dernières années, je trouve difficilement le sommeil. Il me faut environ deux heures pour m’endormir, de plus le lendemain je me réveille tôt. Je suis en bonne santé, mais je me sens fatigués et j’ai besoin d’une sieste l’après-midi pour m’aider à ne pas tomber de fatigue. Devrais-je prendre des somnifères ?
Réponse : Il semble que vous avez des insomnies chroniques. C’est un problème fréquent, touchant entre 10 % et 15 % des personnes. Il est beaucoup plus fréquent lorsque nous vieillissons, et touche davantage les femmes que les hommes. Parfois, il s’ensuit de complications psychiatriques chroniques ou troubles médicaux.

 

Pour votre insomnie, nous pensons que vous devriez reprogrammer vos habitudes de sommeil en priorité. Nous supposons que vous ne disposez pas de problèmes respiratoires ou de problèmes veineux aux jambes. Beaucoup de gens souffrant d’insomnie sont en état d’excitation accrue, et l’activité des ondes cérébrales confirme cet état d’alerte accrue.

Bien que certains médicaments peuvent régler le problème d’insomnie, aucune étude à long terme de plus de 6 mois n’ont généralement pas été menée pour prouver leur efficacité. Et nous recommandons des tous d’abord des changements de comportement.

Certaines personnes ne se servent de leur chambre comme unique « salle de sommeil. » Lire au lit, regarder la télévision, ou la faire du tricot dans le lit peut briser l’association entre le lit et le sommeil. Nous pensons que les téléviseurs (regarder la télévision) dans la chambre et la lecture au lit ne sont pas de bonnes idées.

Une deuxième solution que vous pourriez trouver utiles est la restriction de sommeil. Découpez votre après-midi par une sieste, et couper volontairement le temps que vous passez au lit.

Des solutions telle que la relaxation ou le massage, ou encore l’exercice en début de soirée et un bain chaud avant le d’aller se coucher, peuvent aider.

Les soucis et le stress peuvent également avoir une incidence négative sur les habitudes de sommeil.

De nombreux psychologues ont des programmes qui peuvent aider à développer des comportements « d’hygiène du sommeil ». Une Thérapie individuelle, peut-être mise en place pour une demi-douzaine de séances, est généralement plus efficace que des séances en groupe. Avec des sessions de 20 à 50 minutes.

Évitez aussi les repas lourds le soir, ou les exercices physique intensif le soir, et choisissez des programmes de télévision passionnants plutôt que des émissions controversées lors de débat télévisés, ou des films avec des scènes trop intenses pour votre esprit, avant de vous coucher.

Nous espérons que vous obtiendrai un soulagement, et nous vous souhaitons beaux rêves, ainsi qu’un bon sommeil régénérant.

LIRE LE LIVRE : UN CORPS SAIN

Source de l'article : http://healthministries.com/articles/ask-doctors/what-do-about-insomnia

Les commentaires sont fermés